Santé, Bien-être, etc...

Re: Santé, Bien-être, etc...

Message non lupar Jumbofan » 23 Mai 2018 03:28

Image

[Pétition nationale] 50 000 signatures en 3 jours !

Cher(e) défenseur(e) de la Nature,

Vous êtes déjà 50 000 à avoir répondu à notre appel urgent pour sauver les huiles essentielles !

Grâce à vous, le Ministère de la Santé est en alerte – cela siffle aux oreilles de la ministre Agnès Buzyn !

Mais il nous faut être beaucoup plus nombreux à nous mobiliser pour éviter le pire !

Je vous rappelle que notre droit fondamental à nous soigner avec des huiles essentielles est gravement menacé :

- Déjà 15 huiles essentielles majeures ont été interdites à la vente libre, dont la merveilleuse huile d'armoise (Artemisia), ou celle de sauge officinale (Salvia officinalis) !

- Un rapport officiel de l'Agence du Médicament daté du 16 novembre 2017 a réclamé l'inscription de nouvelles huiles essentielles sur la liste des substances vénéneuses ;

- La répression des fraudes a commencé à persécuter les herboristes et vendeurs d'huiles essentielles : ils n'ont même plus le droit de dire comment les utiliser pour se soigner !

Et ce n’est rien à côté de ce qu’ils sont en train de préparer, sous l’influence des lobbys pharmaceutiques (tout est expliqué dans le texte ci-dessous).

Alors s’il vous plaît, signez et faites signer notre pétition officielle à l’attention de la Ministre.

Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à cette nouvelle offensive de Big Pharma.

Nous devons nous battre pour protéger notre liberté à nous soigner avec ces merveilles de la nature que sont les huiles essentielles.

Je compte sur vous pour transmettre ce message à tous vos contacts, c'est urgent !

Votre dévoué, Guillaume Chopin

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Le nouveau « coup de poignard » du lobby pharmaceutique

MENACE SUR LES HUILES ESSENTIELLES

Ces molécules naturelles pourraient être interdites à la vente libre !!!

Image


Lire la suite : https://www.zejournal.mobi/index.php/ne ... tail/15251


JE SIGNE LA PETITION
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1127
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 

Monsanto « COUPABLE »

Message non lupar Jumbofan » 13 Août 2018 19:50

Image

Monsanto « COUPABLE » ! Incroyable victoire contre le Roundup

Chers amis du Naturel,

Le 10 août 2018 est peut-être la date historique qu’on attendait tous !

Oui, je m’emballe un peu, mais il est possible que ce soit LE GRAND TOURNANT :
Vers la fin de l’agriculture ultra-intensive, ultra-chimique, ultra-OGM… et ultra-dangereuse pour l’environnement et notre santé…

Vers le grand retour des citoyens et de la vérité contre les multinationales qui trafiquent la science, manipulent les médias et empoisonnent la planète…

Et vers une nouvelle ère, favorable à une agriculture sans pesticide, raisonnée, durable et bonne pour notre santé !

Le 10 août 2018, c’est le jour de la condamnation historique de MONSANTO, le géant de l’agro-chimie.

Oui, Monsanto a été condamné par la Justice américaine pour avoir volontairement caché que son désherbant « Roundup » cause le cancer.

Je vais vous dire dans une seconde pourquoi ce jugement pourrait causer la faillite de Monsanto (désormais avalé par Bayer) et changer en profondeur nos pratiques agricoles.

Mais d’abord, je voudrais vous résumer les révélations hallucinantes que le procès a mis au grand jour :


Il asperge du Roundup dans les cours d’école… et attrape le cancer

L’homme qui a osé attaquer Monsanto est un simple jardinier, nommé Dewayne Johnson.

C’est un professionnel sérieux et appliqué, qui « aimait beaucoup son travail ».

Vingt à trente fois par an, il aspergeait les jardins d’écoles de Californie avec des centaines de litres du « Roundup », le fameux désherbant créé par Monsanto.

À au moins deux reprises, hélas, son appareil devient incontrôlable et il reçoit lui-même du Roundup directement sur la peau.

Bientôt, son corps entier est couvert de lésions graves :

Image

En 2014, le diagnostic tombe : il est atteint d’un lymphome non hodgkinien.

C’est un cancer incurable.

Ses médecins lui donnent quelques années à vivre au maximum.

Mais plutôt que de se résigner, M. Johnson se décide à se battre.

Il veut se battre pour ses deux garçons de 10 et 13 ans. Il veut se battre pour que d’autres ne vivent pas le même malheur que lui.

Car il sait que sa maladie a été causée par le Roundup de Monsanto.

Et ce qu’il n’accepte pas, c’est que Monsanto a toujours nié les dangers de son produit.

« Je n’aurais jamais aspergé ce produit dans des cours d’école si j’avais su que cela pouvait faire du mal, a-t-il déclaré. C’est immoral, c’est mal. Les gens ne méritent pas ça ».

Alors il attaque Monsanto en Justice.

C’est David contre Goliath… un simple citoyen, en phase presque terminale, contre une firme qui fait des milliards de profits chaque année.

Mais comme dans le récit biblique, c’est David qui a gagné :


Les terribles méthodes de Monsanto pour étouffer la vérité

Le procès a duré plus d’un mois. Une véritable épreuve pour M. Johnson, mais cela en valait la peine.

Car ce procès a mis au jour les terrifiantes tactiques de Monsanto pour cacher au grand public les dangers du Roundup. [1]
En 2003, par exemple, une toxicologue de Monsanto écrit à une de ses collègues : « Vous ne pouvez pas dire que le Roundup n’est pas cancérigène… Nous n’avons pas fait les tests nécessaires sur la formule pour faire cette affirmation. » Mais bien sûr, cela n’empêchera pas Monsanto d’affirmer, année après année, que son Roundup est inoffensif.

En 2008, on peut lire dans un document interne ces deux phrases clé :

« Le Roundup de Monsanto utilisé avec des OGM est associé à des problèmes de grossesse et de reproduction et de perturbation endocrinienne »

« Le Roundup de Monsanto agit sur une étape clé de la division cellulaire, ce qui peut potentiellement mener à des cancers sur le long terme »

Monsanto savait… mais Monsanto a préféré cacher la vérité.

Et le pire, c’est que Monsanto ne s’est pas contenté d’étouffer ce qu’il savait.

D’après les « Monsanto papers » révélés au cours du procès, la firme a aussi pesé de tout son poids pour manipuler la recherche scientifique !
La firme a rédigé elle-même des dizaines d’études « scientifiques » en faveur du Roundup, qu’il a fait signer par des professeurs d’université… ni vu, ni connu !

(Cela s’appelle le « ghostwriting », et c’est une méthode très employée par Big Pharma, pour promouvoir l’intérêt de ses médicaments et masquer leurs effets secondaires.)

Monsanto a aussi tout fait pour étouffer les études défavorables au Roundup.

Souvenez-vous de celle du Pr Seralini en France, qui avait révélé les énormes tumeurs sur des rats causées par le maïs OGM Monsanto couvert de Roundup…

..Eh bien Monsanto avait réussi à obtenir le retrait de cet article… et a tout fait pour détruire la réputation du Pr Seralini !

Un des moments cocasses du procès, c’est lorsque Monsanto a fait venir à la barre une « experte » de la prestigieuse Université de Harvard, la Pr Lorelei Mucci.

Cette « spécialiste » a déclaré que le glyphosate (ingrédient du Roundup) ne cause pas le cancer…

…mais lorsqu’elle a été « cuisinée » par l’avocat de M. Johnson, cette spécialiste a avoué que Monsanto l’avait payé 100 000 dollars pour faire cette déclaration !


Monsanto reconnu coupable de tromperie et malveillance !

Au final, le jury américain ne s’y est pas trompé.

Leur décision est accablante pour Monsanto.

À l’unanimité, les jurés ont considéré que le Roundup était « un facteur substantiel » dans l’apparition du cancer de M. Johnson.

Mais surtout, les jurés ont déclaré que le danger des produits du type Roundup « était connu ou pouvait être connu à la lumière des connaissances généralement admises par la communauté scientifique au moment de leur fabrication, de leur distribution et de leur vente ».

Monsanto aurait donc dû en informer ses clients… ce qu’il a toujours refusé de faire.

D’après la Justice, Monsanto a agi avec « malveillance » (malice, en anglais).

« Nous avons enfin pu présenter au jury les documents internes tenus secrets par Monsanto prouvant que la société savait depuis des décennies que le glyphosate, et en particulier le Roundup, pouvait être une cause de cancer », a déclaré Bret Wisner, l’un des avocats de M. Johnson.

Et ce qui est capital, c’est que cette décision pourrait faire boule de neige !

Car des centaines de gens sont dans le même cas que M. Johnson : atteints d’un cancer vraisemblablement causé par le Roundup.

Si jamais ils gagnent tous leur procès, Monsanto pourrait finir par devoir payer des dizaines de milliards de dollars… et faire faillite !

Attention : ce n’est pas encore certain, d’autant que Monsanto a fait appel – il faudra aussi gagner ce procès-là.

Mais quoi qu’il arrive, ce procès est un choc psychologique qui change la donne, y compris en France :


La France est un des plus gros utilisateurs de Roundup au monde !

Je rappelle que la France déverse chaque année près de 10 000 tonnes de Roundup sur ses terres.

Les plus grands utilisateurs sont les agriculteurs, loin devant les jardiniers.

Mais ce qui est formidable, c’est que les agriculteurs eux-mêmes commencent à réaliser qu’ils se mettent en danger eux-mêmes avec ces produits !
« Ce jugement, c'est une nouvelle fois la preuve que les pesticides sont dangereux pour la santé, des utilisateurs en premier lieu - et donc des paysans et des paysannes-, et puis par ricochet aussi de ceux qui consomment les produits », a déclaré Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne ».

Évidemment, cela implique une énorme remise en question des méthodes agricoles !

Mais il est tout à fait possible de faire sans Roundup… et le plus tôt sera le mieux !

Ce n’est pas encore fait, car d’énormes lobbys essaient encore d’éviter ça.

Alors restons mobilisés…

…mais saluons ce jugement à sa juste valeur !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle

Sources

[1] http://www.liberation.fr/planete/2018/0 ... to_1671428

Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste (AISNSH)
Case postale - 1211 Genève 3 - Suisse
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1127
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Levothyrox: l'AFFREUX compte à rebours a commencé

Message non lupar Jumbofan » 04 Sep 2018 01:17

Image
Levothyrox: l'AFFREUX compte à rebours a commencé

L'ancienne formule définitivement arrêtée en France au 31 décembre

TIC-TAC, TIC-TAC - Le compte à rebours INFERNAL a commencé pour les victimes du Levothyrox

Agissez vite : plus que 18 semaines pour empêcher le drame
Madame, Monsieur,

Imaginez qu’il ne vous reste plus que 18 semaines à vivre en bonne santé.

Aujourd’hui, vous vous sentez bien dans votre corps.

Mais vous savez que dans 18 semaines, votre vie deviendra un enfer :
Au moindre geste, vos articulations et vos muscles vous feront souffrir le martyr ;

Vous serez fatigué en permanence, accablé de maux de tête ;

Vous aurez des nausées, des insomnies, vos cheveux tomberont par plaques...

Dans 18 semaines, vous aurez peut-être même envie d’en finir avec cette vie insupportable.

Ce terrible cauchemar, c’est ce que vivent en ce moment même plus de 100 000 victimes du Levothyrox !

Je sais que cela paraît difficile à croire.


Lire la suite et signer impérativement même si vous n'êtes pas concernés (peut-être pour le moment, qui sait ???)
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1127
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Précédent

Retour vers SOCIETE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 8 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron