Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar AL40 » 05 Mai 2017 20:13

Crash d'Egyptair : pas de traces de TNT sur les corps

INFO LE FIGARO - Les gendarmes français viennent de conclure à l'absence de traces d'explosifs sur les corps des passagers du vol MS 804, contredisant ainsi la version égyptienne et la piste de l'explosion.

Le 17 janvier, après huit longs mois d'attente, les corps des douze Français qui se trouvaient à bord de l'Airbus d'Egyptair étaient de retour à Roissy. Après leur arrivée, ils avaient subi des prélèvements réalisés par les gendarmes de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN). Objectif: déterminer s'ils portaient la trace d'explosifs, comme le revendiquaient les enquêteurs égyptiens. Or selon nos informations, de TNT il n'y a point. La thèse d'une l'explosion en vol due à une bombe déposée à Roissy, avancée par les Égyptiens, est donc exclue.

Le 19 mai dernier, un Airbus A320 d'Egyptair s'écrasait entre la Crète et la côte nord de l'Égypte. Le vol MS804 reliait Paris-Charles-de-Gaulle au Caire avec 66 personnes à bord. L'après-midi de la catastrophe, et alors que l'épave n'était même pas encore localisée, le ministre de l'aviation civile égyptien, Chérif Fathi, n'avait pas hésité à avancer la thèse terroriste. «La possibilité d'un attentat est plus grande que celle d'un problème technique», déclarait-il. Le ministre était un haut dirigeant et actionnaire de la compagnie aérienne nationale avant d'être nommé au gouvernement. Depuis le crash, ce sont les enquêteurs égyptiens qui ont eu la main sur les investigations et ils n'ont pas partagé les informations dont ils disposaient.

Quatre semaines après la catastrophe, l'épave est enfin localisée mais peu de débris sont repêchés. Les boîtes noires sont tellement endommagées que les Égyptiens doivent se résoudre à envoyer les enregistrements à Paris pour les lire. Avant de repartir, ils font effacer le contenu des ordinateurs et des clés USB par les experts français. Officiellement, seule l'Égypte a en sa possession le contenu des boîtes. Le 27 juin, soit plus d'un mois après, le parquet de Paris ouvre une information judiciaire pour «homicide involontaire».

Fin août, une mission dite de conciliation (en réalité d'identification), doit se tenir à l'Institut médico-légal du Caire, mais elle est reportée au dernier moment. Or cet acte judiciaire est nécessaire avant toute restitution. À la fin de l'été, 64 des 66 ADN sont déjà formellement identifiés mais les enquêteurs égyptiens n'en informent pas les familles, qui l'apprennent par la presse. La situation est bloquée, les corps restent au Caire. En coulisses, la France s'affaire pour accélérer les choses. À plusieurs reprises, la juge d'instruction parisienne appelle le parquet général égyptien. Rien n'y fait.

Et le chantage commence. Début septembre, le Caire demande à Paris de signer un document indiquant qu'il y avait des traces d'explosif sur les débris de l'Airbus A320. Les gendarmes de l'IRCGN refusent, faute d'avoir pu examiner les pièces en question. «Les Égyptiens nous font du chantage», nous confiait alors une source proche du dossier. L'enjeu est d'importance pour l'Égypte: seul un acte terroriste aurait pu masquer le mauvais entretien des appareils de la compagnie nationale, actuellement en proie à des difficultés économiques. Sans compter que, en cas d'attentat, Egyptair n'aurait pas à verser aux familles autant d'argent que s'il s'agissait d'un accident. La question est donc autant d'ordre économique que politique. Une source proche de l'enquête confie: «C'est un accident. En face, l'Egypte n'a eu de cesse de mentir».


http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -corps.php
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 549
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

...
 

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar AL40 » 20 Mai 2017 11:51

L'article de ce monsieur Cuvillier cité par Ndindi est loin d'être exhaustif dans son énumération de catastrophes aériennes où le soupçon a pesé ou pèse encore, à juste titre ou non, sur les militaires et leur goût du secret :

- il oublie par exemple la Caravelle d'Air France opérant le vol Ajaccio -Nice qui s'est abimée le 11 septembre 1968 en Méditerranée et l'hypothèse d'un tir d'un missile depuis l'île du Levant;

- il oublie aussi le vol TWA 800 disparu en mer le 17 juillet 1996 et la mise en cause, par certains journalistes, de l'US Navy qui aurait atteint l'appareil avec un missile;

- il oublie également le vol 1812 de la Siberian Airlines Tel-Aviv - Novossibirsk abattu au-dessus de la Mer noire le 4 octobre 2001 par un missile de l'armée ukrainienne;

Enfin faut-il rappeler que certains n'ont pas hésité à avancer très sérieusement pour écarter leur responsabilité) un tir de missile (français) comme cause du crash du vol 626 de Yemenia le 30 juin 2009 au large des Comores ?

Et que ce fut également le cas pour le vol 5017 d'Air Algérie Ouagadougou-Alger crashé au centre du Mali le 24 juillet 2014 ?

Et que d'autres n'ont pas craint d'émettre la même hypothèse dans les jours qui ont suivi la disparition de l'AF 447 en suggérant une éventuelle responsabilité de l'armée brésilienne ?
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 549
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Pilotix » 20 Mai 2017 13:20

oui , enfin le sujet c'est l egyptair !
et Ndindi a pointé des le debut le sujet phoenix express, ainsi que les manoeuvres chrome domes d israel , comme par hazard la navy a supprimé les liens qui les genent !
comment imaginer une seconde que vu le nombre de navires, d'avions, radars et autres gadgets capables de détecter deux fourmis en train de copuler sur un manche de pelle à hassi messaoud n'aient pas capté quoi que ce soit d'un liner passant sous leur nez....et que dire du silence du BEA (la blague des bandes non lues mais communiquées aux egyptiens ) . Les familles n'ont aucune information ...ils devraient demander au BEA

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05 ... avoir.html
Pilotix
 
Messages: 2503
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar AL40 » 20 Mai 2017 15:26

Pilotix a écrit:oui , enfin le sujet c'est l egyptair !


Nous sommes bien d'accord !
Mais quand un blogueur se fend d'un article sur un sujet aussi sensible, encore faut-il qu'il ne le traite pas de façon superficielle, s'il tient à être pris au sérieux !
On constate par ailleurs que l'auteur de l'article cité par Ndindi a pris soin de ne tirer aucune conclusion formelle sur la disparition du vol 804 d'Egyptair, se limitant à évoquer
un certain nombre de questions qui avaient déjà été posées ici.

Une question : si l'Egypte, qui a perdu 30 de ses ressortissants et un appareil de sa compagnie nationale dans la catastrophe disposait de solides éléments d'enquête lui permettant
de mettre en cause la responsabilité de son voisin israélien, se serait-elle vraiment gardée jusqu'à présent de le faire savoir, d'une manière plus ou moins directe et/ou officielle ?
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 549
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Pilotix » 20 Mai 2017 17:09

La situation dans le secteur cette nuit là ( © Ndindi )
Image
Pilotix
 
Messages: 2503
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Berurix » 21 Mai 2017 23:23

Egyptair : un an après le crash, Le Caire enjoint les familles à tourner la page

Un an après le crash du vol Egyptair reliant Paris au Caire, le gouvernement a organisé une cérémonie pour les proches des victimes, qui continuent de réclamer la vérité sur la catastrophe aérienne.

Banlieue est du Caire, vendredi soir. Devant le siège de l'Aviation civile, près de l'aéroport, une tente blanche abrite les proches des victimes. Un an après le crash du vol MS 804 reliant Paris au Caire, l'Égypte organisait une commémoration. Le 19 mai 2016, un Airbus A320 d'Egyptair s'était écrasé en Méditerranée avec 66 personnes à bord, parmi lesquelles 30 Égyptiens et 15 Français.

La logistique est très stricte: les invités sont divisés en petits groupes et amenés séparément sur les lieux pour empêcher tout contact entre eux. En amont de la cérémonie, les reporters sont briefés par un membre d'Egyptair. Les consignes sont claires: interdiction d'approcher les familles, de leur parler, de les filmer ou de les photographier....


Suite réservée aux abonnés du Figaro Premium ....

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... a-page.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2023
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Pilotix » 23 Mai 2017 12:15

Image
Pilotix
 
Messages: 2503
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Berurix » 26 Mai 2017 12:37

Crash d'EgyptAir : des experts se penchent sur des iPhone et des iPad

Les juges d'instruction français veulent savoir si la présence de ces appareils dans le cockpit peut être à l'origine de l'incendie.

La justice française va-t-elle faire trembler le géant américain Apple ? Selon nos informations, les trois juges d'instruction en charge de l'enquête sur le crash du vol MS 804 d'EgyptAir entre Paris et Le Caire, dans la Méditerranée, le 19 mai 2016 (66 morts dont 15 Français), s'intéressent à la piste d'un incendie dans le cockpit provoqué par du matériel Apple, comme nous l'avions révélé en janvier : un iPhone 6S et une tablette iPad mini 4 appartenant au copilote. La semaine dernière, une expertise de ces appareils a été ordonnée et trois experts judiciaires ont été nommés.

Compte tenu du «caractère exceptionnel» de cette expertise, écrivent les magistrats dans un document daté du 17 mai que nous avons pu consulter, mais aussi de la «complexité et de la technicité de la mission», les juges ont choisi des spécialistes qui ne figurent pas sur la liste habituelle des experts du ministère de la Justice. Ils ont retenu un ingénieur chercheur au CNRS, un docteur en physique des solides du ministère des Armées et une ingénieur spécialiste des piles et des batteries, qui dépend aussi du ministère des Armées. Leur mission ? Déterminer avec précision si ces appareils, et notamment leurs batteries, ont pu déclencher le sinistre. Il est demandé aux experts d'acquérir «trois iPad Mini wi-fi 3G de modèle A 1455» et «trois iPhone 6S, à la fois neufs et d'occasion». Les smartphones et les tablettes vont être mis à rude épreuve.

Mais surtout, les experts devront «provoquer un emballement thermique», écrivent les juges dans leur lettre de mission. Après avoir déterminé si les appareils peuvent prendre feu, les experts devront provoquer cet incendie, afin de calculer notamment le rayonnement de chaleur produit et d'analyser les suies et les fumées qui se dégagent. Par cette expertise, filmée et enregistrée, les enquêteurs cherchent à savoir si la tablette et le smartphone peuvent prendre feu spontanément et, si oui, dans quelles conditions et à quelle vitesse ; et, finalement, à déterminer si la combustion des appareils a pu rendre l'avion incontrôlable et/ou asphyxier les pilotes.

Leur rapport doit être remis au juge avant le 30 septembre. Cette orientation de l'enquête intervient après un travail minutieux de la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens (GTA). Ils avaient identifié la présence des produits Apple grâce à des caméras qui scrutaient le cockpit de l'appareil garé à son poste de départ à l'aéroport de Roissy. Mais aussi lors du passage au contrôle de sécurité des équipages, qui a scanné leurs affaires personnelles. «L'équation de cette tragédie est peut-être à trouver dans le branchement de ces appareils entre le courant délivré par les prises situées derrière le copilote et la réception de ce courant par des appareils à batterie au lithium», indique une source proche du dossier....


http://www.leparisien.fr/faits-divers/c ... -1564785@1
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2023
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Ndindi » 26 Mai 2017 15:33

L'équation de cette tragédie est peut-être à trouver dans le branchement de ces appareils entre le courant délivré par les prises situées derrière le copilote et la réception de ce courant par des appareils à batterie au lithium», indique une source proche du dossier.

Depuis quand il y a des prises de courant dans un cockpit ?
Ndindi
 
Messages: 1204
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Disparition du vol EgyptAir Paris - Le Caire

Message non lupar Pilotix » 26 Mai 2017 20:28

des experts independants qui dépendent du cnrs et de " l'armée " !! haha ... apres la blague des appareils exposes au soleil et qui decident de prendre feux en pleine nuit des heures apres l escale , la blague d'une surtension sur des circuits qui n existent pas ...vraiment ridicule.
sinon j'avais un allume cigare dans le 402 (12v) jamais eu de problemes ;)
Pilotix
 
Messages: 2503
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

...
 
Précédent

Retour vers Accidents aériens

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 29 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron