Accident du vol Air France 447 Rio Paris ... et les autres !

Maintenant bien informé sur Air France , vous vous dites que :

Je vole avec Air France en toute confiance
72
42%
Je me refuse à voler avec Air France , je n'ai plus confiance
46
27%
J'hésite , je me pose vraiment des questions
54
31%
 
Nombre total de votes : 172

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Yeager » 27 Sep 2011, 17:14

kavok a écrit:Rio est une fête (c) et trois pages d'adresses ne suffiraient pas à lister les endroits potentiellement accueillants ...Mais vu qu'ils voyageaient tous les trois ou presque en couple (légitime ou non) difficile de se faire une idée..!


Tout à fait kavok, Rio et Bangkok sont les meilleures destinations "club med" par excellence !

Mais on y amène pas, en principe, sa camarade de jeux.

Ce qui n'empêche pas, par ailleurs, de forcer allègrement sur la caipirinha, traître cocktail:


Image.............

Perso j'allais plutôt au Barbarella: les plus belles nanas, pas farouches. :lol: :P :lol: :P
Yeager
 

...
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Alexandre G. » 27 Sep 2011, 17:31

Tout l'équipage a effectué la même rotation.
Une amie de longue date Chef de Cabine devait justement faire ce vol prévu longtemps à l'avance. Elle l'avait demandé avec Dubois, car lors d'un vol précédent quelques mois avant avec justement Marc Dubois, ils avaient rencontré des Brésiliens haut de gamme qui les avaient invités dans leur propriété.
Ils avaient justement demandé ce vol ensemble pour retourner voir leurs amis. Elle a eu un accident de voiture et n'a pas fait le vol, vous imaginez ce qu'elle a ressenti ?

Quoiqu'il en soit elles étaient aussi très amies Veronique Gaignard et elle- même .
Le jour du vol aller, Véronique l'a appelée, alors que tout l'équipage entrait sur l'aéroport au filtre de police dans la navette. Ils partaient en voyage d'amoureux et à Rio, le programme était connu, passer l'escale dans la propriété de ces riches brésiliens, peut être assez éloignée de Rio ?
Mon amie restée donc vivante, à la suite d'un grave accident de voiture, dont elle n'était pas assez remise pour pouvoir effectuer en fonction ce vol programmé. Elle a ainsi entendu pour la dernière fois Marc Dubois qui lui a aussi dit quelques mots, qui commençait par " Bonjour ma puce .... "
Bref il semblerait bien que Dubois appelait toutes ses copines " ma puce, pupuce... " ce qui confirmerait un bruit comme quoi, après " on ne va pas se laisser emmerdé par les cu-nimb ", il aurait dit je vais aller voir pupuce....
Allez je me casse, ou allez je vais voir pupuce, ou les deux...
Décidément ce CVR n'a pas finit de nous la raconter !

En tous cas on sait chez qui le " couple" Dubois a passé l'Escale....
@ plus tard Gaulois !


Ps : au fait j'ai oublié de dire que mon amie n'était pas là quand Dubois l'a appelée, c'est donc d'un message enregistré dont je parle, que j'ai eu l'occasion d'écouter, et que j'avais conseillé à cette chef de cabine de précieusement conserver !
Dernière édition par Alexandre G. le 27 Sep 2011, 17:50, édité 2 fois au total.
Alexandre G.
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Holland43 » 27 Sep 2011, 17:31

Amedeo a écrit: quand on parle d'AF, on s'attaque à un mythe et il faut parfois rester en déca de la réalité pour rester crédible tant les gens sont à des année lumières d'imaginer comment cette boite tourne...


Merci de votre franchise.

Au moins, c'est limpide.
Holland43
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Alexandre G. » 27 Sep 2011, 17:44

Yeager a écrit:
kavok a écrit:Rio est une fête (c) et trois pages d'adresses ne suffiraient pas à lister les endroits potentiellement accueillants ...Mais vu qu'ils voyageaient tous les trois ou presque en couple (légitime ou non) difficile de se faire une idée..!


Tout à fait kavok, Rio et Bangkok sont les meilleures destinations "club med" par excellence !

Mais on y amène pas, en principe, sa camarade de jeux.

Ce qui n'empêche pas, par ailleurs, de forcer allègrement sur la caipirinha, traître cocktail:


Image.............

Perso j'allais plutôt au Barbarella: les plus belles nanas, pas farouches. :lol: :P :lol: :P



Alors ta petite visite à la Cour d'Appel ?
Alexandre G.
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Yeager » 27 Sep 2011, 17:49

Holland43 a écrit:
Amedeo a écrit: quand on parle d'AF, on s'attaque à un mythe et il faut parfois rester en déca de la réalité pour rester crédible tant les gens sont à des année lumières d'imaginer comment cette boite tourne...


Merci de votre franchise.

Au moins, c'est limpide.


Ca va changer bientôt avec mon dossier de presse (M6).... :D
Yeager
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Alexandre G. » 27 Sep 2011, 17:52

Sébastien Césano et Francis Clar dans la mouisse ?
Alexandre G.
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Yeager » 27 Sep 2011, 17:55

Alexandre G. a écrit:Alors ta petite visite à la Cour d'Appel ?


Huis-clos et zoubia de chez zoubida: les loups ne se bouffent pas entre eux dans cet appel contre le Ministère public....

Alors plein pot sur la presse...p'tain, ça va chier des bulles ! :D


PS: délibéré au 24 octobre.
Dernière édition par Yeager le 27 Sep 2011, 18:12, édité 1 fois au total.
Yeager
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Alexandre G. » 27 Sep 2011, 18:09

Pourquoi ne commences tu pas par publier ici même les conclusions de ton avocat ?
Ce seraitvune excellente façon de présenter ton affaire sobrement ?
Alexandre G.
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Yeager » 27 Sep 2011, 18:15

Alexandre G. a écrit:Pourquoi ne commences tu pas par publier ici même les conclusions de ton avocat ?
Ce seraitvune excellente façon de présenter ton affaire sobrement ?


Tu connais le mal qu'il faut se donner pour publier un document de 9 pages ici. Mais si tu veux me donner un coup de main, tu es bienvenu. ;)
Yeager
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Alexandre G. » 27 Sep 2011, 18:21

Ok je ferai ça demain, là je n'ai plus le temps je vole toute la nuit.
J'ai fait une super sieste après un super massage balinéen... Et là je vais dormir encore une petite heure !
Ciao Yeager
Alexandre G.
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar GIOU31 » 27 Sep 2011, 18:45

Il sera en effet difficile de retracer l'état de fraîcheur ou pas de l'équipage . Malgré tout , je pense que le souci se situe plus au niveau des compétences , au moins pour les deux qui étaient assis aux commandes . Pour le CDB et même si le règlement le permettait , était-il normal de se trouver au repos ou ailleurs à ce moment du vol ? Non d'après les déclarations de Serrat pour le reportage !

Je pense qu'il est très important de chercher au niveau des qualifications et du parcours des intéressés car pour que les choses restent aussi opaques , il doit y avoir quelque chose de dérangeant . Tout finissant par se savoir , nous verrons bien .
Ad usque fidelis !
Avatar du Gaulois
GIOU31
 
Messages: 1393
Inscrit le: 27 Mai 2011, 18:29

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Yeager » 27 Sep 2011, 19:12

GIOU31 a écrit:Il sera en effet difficile de retracer l'état de fraîcheur ou pas de l'équipage . Malgré tout , je pense que le souci se situe plus au niveau des compétences , au moins pour les deux qui étaient assis aux commandes . Pour le CDB et même si le règlement le permettait , était-il normal de se trouver au repos ou ailleurs à ce moment du vol ? Non d'après les déclarations de Serrat pour le reportage !.


Et pourtant, le CDB, Marc Dubois, était un bon ami de mon copain Jean Serrat.
Yeager
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Amedeo » 27 Sep 2011, 20:23

Bonsoir les Gaulois,
Je prends gout à cet échange. Je ne résiste donc pas à la tentation de publier des mails de vos collègues qui m'ont été adressés après le film dimanche.
Je suis preneur de vos commentaires et éclairages...
En voici un premier. Emane-t-il d'un interlocuteur bien informé ou d'un fou prêt à inventer n'importe quoi pour défendre se corporation? (vous reconnaitrez sans doute l'énergumène).
S'il dit vrai, cela sous-entendrait que l'animation du BEA mise en ligne en décembre 2009 avec les vols sur la zone la nuit du drame était fausse ou n'était pas à l'échelle... S'il l'on suit la logique de mon interlocuteur pour protéger Airbus et Air France et faire porter le chapeau aux pilotes..

Mail n°1
"Sur les 8 avions dans la zone dans une fourchette de 1 heure et dans les 2 sens,
aucun n'a changé de route et s'est contenté d'évitements de faible amplitude tout comme AF447
(on ne sait pas exactement de combien puisque les reports de position ACARS se faisaient
de mémoire toutes les 15 mn soit tous les 120 NM et que le contact radio était perdu)
Les évitements (et non changements de route qui eussent nécessité des amplitudes beaucoup plus grandes)
ont eu les valeurs suivantes:
AF415 = 20 NM
AF401 = 25 NM
ELY010 = 0 NM
KLM792 = 25 NM
IBE 6024 = 30 NM
LH 507 = 10 NM
TAM 8089 = 15 NM
AF 459 = 75 NM (le seul à avoir fait un évitement de plus grande amplitude)
Donc presque tous les appareils dans le secteur on fait comme AF 447 de l'évitement au radar de faible amplitude.
Sur les 7 premiers la moyenne est de 18 NM et même en considérant le huitième ça ne fait jamais que 25NM soit
3 minutes de vol. donc pas de quoi engager une polémique puisque les choix des autres équipages ont été sensiblement identiques.
Le CDB a protégé la charge marchande en décollant à la masse max avec 2t de carburant en plus (de mémoire).
Tous les Anglo-Saxons travaillent au carburant mini plus epsilon même quand la charge le permet pour éviter l'emport de carburant toujours coûteux quitte à se poser avant la destination.
Ils le font sans états d'âme quand cela s'avère nécessaire. Je ne dis pas que c'est bien; je ne fais que constater que le comportement de cet équipage était conforme à l'usage
comme nous le disent nos collègues du syndicat Allemand des pilotes de ligne de ce pays (des gens réputés pour leur sérieux).
Pour info, Le coefficient de transport doit avoisiner sur une telle étape les 1,3 (à la louche) soit 300 kg de consommation supplémentaire par tonne
d'emport sup, ce qui n'est pas neutre en terme d'empreinte environnementale par exemple.
Pour moi le vol dans ces conditions pouvait s'effectuer en toute sécurité quitte à se poser à Dakar en cas d'évitement de plusieurs centaines de NM
si nécessaire.
Amedeo
 

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar limacharlie » 27 Sep 2011, 20:44

Je ne comprends pas bien ces histoires d'évitements exprimées en NM.
Soit en distance, mais par rapport à quoi ?

Ils font des altérations de cap par rapport aux infos radar, pour passer la ou ca craint le moins...

Selon les infos du rapport du BEA, l'altération de 12° du 447 à été faite une ou deux minutes avant de rentrer dans la zone givrante.. soit trop tard pour éviter la zone . Mais il ne semble pas pour autant qu'ils soient rentrés dans une zone apocalyptique. Peut être que s'ils étaient passés à coté, ils se seraient pas cassés la gueule, mais c'est pas parce que la route glisse qu'on peut pas sortir la bagnole du garage...
limacharlie
 
Messages: 1727
Inscrit le: 07 Août 2011, 08:41

Re: Accident du vol Air France 447 Rio Paris

Message non lupar Amedeo » 27 Sep 2011, 20:45

Un autre, pas mal non plus:

Mail n°2
Bonjour,

Nous ne nous connaissons pas.


Je viens, comme bon nombre de téléspectateurs de regarder votre reportage sur le vol AF 447.

Votre reportage n'est rien moins qu'un véritable scandale.

Je suis le dossier du vol AF 447 depuis le début. Vous avez totalement passé sous silence un certain nombre de points des plus importants, préférant charger l'équipage PNT plutôt que de poser les vraies questions.

M. Amedeo, Ai-je besoin de le rappeler, travail pour le Figaro. Journal dont le propriétaire est Dassault.

On comprend bien que votre motivation première semble consister à protéger certaines parties prenantes dans cet accident. Et s'il faut choisir, plutôt salir Air France et surtout ses Pilotes (c'est d'autant plus facile qu'ils sont morts et, c'est bien connu, les morts "ont le dos large"... C'est très glorieux...). Que de poser les vraies questions concernant les organismes gérant l'aéronautique en Europe et en France (EASA, DGAC, BEA), ntoamment. Vous ne faites que défleurer le sujet rien de plus.

Par exemple:

savez-vous que Mme la Juge d'Instruction (Sylvia Zimmermann), a tenté d'entendre, désespérement, certains responsables de l'EASA ? Et que ces derniers se sont retranchés derrière une soit-disante "immunité parlementaire" et ont donc purement et simplement refusé de se rendre à la convocation de Mme le Juge ?

Sur les pitots :

Pourquoi ne pas avoir parlé des grandes différences d'occurence de pannes entre les pitots Thales et les Goodrich ?

Pourquoir n'avoir rien dit sur le fait que les pitots Goodrich ont une bien meilleure résistance au givrage ?

Pourquoi ne pas avoir rappeler que leur certification remonte à 1947 ? Epoque où l'on volait avec des avions à moteurs à pistons type DC 6.

Sur la météo :

Le vol AF 447 a altéré son cap de 12° sur sa gauche, le radar météo était sur Gain et poussé au maximum, ce qui dénote une bonne utilisation de ce dernier par les Pilotes.

Ces Pilotes n'en étaient pas à leur première traversée de la ZCIT. Plusieurs appareils cette nuit là ont effectué des altérations de cap sensiblement équivalent au vol AF 447. Seul le vol AF 459 a opté pour une altération de cap de 75 NM en fonction de la météo du moment qu'il avait devant lui, météo très changeante en cet endroit. De mémoire, l'altération moyenne de cap pour l'ensemble des autres vols (y compris le vol AF 447), est d'environ 16 NM.

Sur les recommandations de modification d'alarme de décrochage :

Ces dernières ont été retirées à 48 H de la parution du rapport d'étape n°3 du BEA. Pourquoi n'en parlez-vous pas dans votre reportage ?

Sur le FD (Flight Director), du PF tantôt présent, tantôt absent, façon "sapin de Noël". Comment suivre alors une trajectoire ? Et quelle trajectoire était représentée sur le PFD du PF ?

Sur les indications de vitesse côté PF, qui sont inconnues... Pour cause, elles sont enregistrées par le QAR. Et à ce jour le BEA n'a rien communiqué sur ce dernier. Les données seront-elles exploitables ? Le QAR ne bénéfiçiant pas des mêmes protections que le DFDR et le CVR.

Sur l'indication d'incidence au poste. Inconnue des Pilotes. Pour cause, il n'y a pas d'incidencemètre sur les tableaux de bord...

Sur les procédures :

Le 1er juin 2009, les Pilotes du vol AF 447 n'avaient pas de manoeuvre d'urgence "décrochage" dans leur QRH (Quick Research Handbook). Seule une procédure était présente dans le manuel TU du volume 1 au chapitre "Procédures anormales complémentaires", les PAC). Cette manoeuvre était inadaptée. Pour preuve, elle a été changée depuis et n'a plus grand chose à voir avec la manoeuvre d'origine. Il fallait au reste, tourner environ 500 et quelques pages pour trouver cette PAC inadaptée, très pratique...

Par conséquent : procédure inadaptée, voir inexistante dans le QRH = pas d'entraînement spécifique à l'époque...

Comment faire dans ce cas ? C'est un peu comme si vous étiez aux commandes d'un système complexe mais qu'avec une partie de la notice d'emploi...

A suivre votre reportage on doit comprendre, puisque c'est le but recherché apparemment, que l'on a affaire à trois incompétents notoires.

Sauf que :

Si le CDB s'absente à ce moment là c'est que la situation météo n'a rien d'extraordinaire. Un CDB au poste de repos équipage en vol de nuit c'est prévu, même si on franchi la ZCIT, des avions la franchissent tous les jours. N'en déplaise à M. Jean Serra.

Mettre une cinquantaine de secondes pour rejoindre le poste n'a rien non plus d'extraordinaire.

Le Pilote en PF (Pilote en Fonction), était un Pilote de planeur,c'est à dire habitué à manier un manche à balai, probablement encore plus que d'autres collègues ne pratiquant peut être plus d'aviation légère.

Après 3 minutes et 10 secondes de stress intense et à environ 20 secondes de mourir, voilà "trois incapables", pourtant encore capables d'appliquer une procédure à savoir :

02 h 14 min 17 sec : 2140 ft. La radio-sonde hurle "Sink rate" et "Pull Up" (remise de gaz), trois fois de suite. Les manettes de poussée sont placées sur TOGA et le manche en butée à cabrer.

C'est en parfait accord avec la procédure du QRH, une "item memory" :

QRH A 330 : page 04.40.03 (31 JUL 08)

PULL UP-TO.GA

Manche maxi arrière et manettes de poussée sur TOGA.

Vous voyez, ces trois "mauvais" à quelques secondes de leur mort étaient encore capables d'appliquer une procédure apprise par coeur et cela après 3 minutes de stress intense.

Votre reportage concernant la perte du vol AF 447 est donc tendancieux, orienté et partial.

Sachez au passage que si les familles en parties civiles n'avaient pas tant insisté pour qu'une phase 4 de recherches en mer ait lieu, l'épave de l'appareil n'aurait probablement jamais été retrouvée.

Qu'au Palais de Justice de Paris lors des premières réunions les autorités préparaient les cerveaux avec le fait que l'on allait jamais rien retrouver : "c'est très très profond, 11 000 m de fond.... C'est comme chercher une cordée perdue en montagne de nuit, avec une lampe de poche....!".

Sauf que 11000 m on ne les trouve que du côté de l'archipel des Mariannes dans le NO du Pacifique...

Et j'ai beaucoup de peine à croire que le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine Nationale. Service qui renseigne les enquêteurs judiciaires et les experts quand il ne renseigne pas les équipages des sous-marins sur la bathymétrie mondiale), ait pu commentre une telle "boulette" involontairement....

Si vous vous vouliez objectifs, je crois que vous etes totalement passé à côté du but...

A moins que ce ne soit volontaire... Mais j'ai peine à le croire, de la part d'une presse "libre et indépendante"...
Amedeo
 

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers Accidents aériens

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 8 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->