Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 03 Juil 2019 20:16

Merci à Dennis pour sa magnanimité, mais a-t-il une idée sur la façon de faire voler ses avions :?: :D
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

...
 

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 04 Juil 2019 14:02

Moins les avions volent, plus ça coute cher : https://www.lepoint.fr/economie/boeing- ... 296_28.php

Heureusement que Dennis a toujours des groupies :P
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar limacharlie » 04 Juil 2019 21:22

Au prochain crash d'Airbus, ca sera pareil. Et ca arrivera fatalement.
Les avions, ce sont les mêmes.
limacharlie
 
Messages: 1650
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 04 Juil 2019 21:33

limacharlie a écrit:Au prochain crash d'Airbus, ca sera pareil. Et ca arrivera fatalement.
Les avions, ce sont les mêmes.


La, on sent bien le professionnel . :shock:
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar Pilotix » 05 Juil 2019 16:33

@Limacharlo
Pourquoi ne vas tu pas contribuer au forum de wannabes du magniaco depressif Perret ?! Ya des fléches ultimes qui se paluchent depuis des mois alors qu'ils n'ont jamais volé une heure sur Boeing (ni rien d'autre sans doute). Tu pourrais leur apporter un éclairage, et au passage rassurer les memeres qui flippent en avion ! J'étais pas passé lire le site CA depuis kalakala pas déçu je suis !
Dernière édition par Pilotix le 05 Juil 2019 19:21, édité 1 fois au total.
Pilotix
 
Messages: 3248
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar AL40 » 05 Juil 2019 16:58

Ralph Nader envoie du lourd ! :

L'avocat Ralph Nader, plusieurs fois candidat à la présidentielle, mène une farouche bataille contre Boeing depuis les catastrophes aériennes impliquant le 737 Max. Objectif : empêcher l'avion de voler à nouveau et dénoncer la connivence des autorités de régulation américaines.

Une somme colossale. Ce mercredi 3 juillet, Boeing a annoncé le versement de 100 millions de dollars aux familles de victimes de deux accidents de son avion 737 Max. Un geste pour tenter de surmonter la crise qui secoue la compagnie aérienne depuis les catastrophes de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, qui ont fait 346 morts.

Fin juin, l'avenir s'assombrissait encore davantage pour l'avionneur. En pleine phase de tests sur le modèle concerné, l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a découvert un problème lié à un microprocesseur de l'avion posant un "risque potentiel". Cloué au sol depuis le 13 mars, le 737 Max ne pourra pas revoler de sitôt. Selon des projection de cabinet de conseils Archery Strategy Consulting, il pourrait d'ailleurs rester immobilisé pendant un an.

Un coup dur pour Boeing, mais une projection encore insuffisante pour l'avocat Ralph Nader, défenseurs des droits des consommateurs américains.
Dès mars, l'ancien candidat à la présidentielle, qui a perdu sa petite nièce de 24 ans, Samya Stumo, dans le crash d'Ethiopian Airlines, dénonce le rôle du régulateur américain dans l'affaire. Interview.

Marianne : La FAA (agence fédérale américaine de l'aviation) a annoncé vouloir garder le B737 Max au sol au moins pendant un an. Qu'en pensez-vous ?

Ralph Nader : D'abord, il faut souligner que cette date n'est pas garantie. De toute évidence, la FAA fait face à des complications et se voit obligée de retarder le retour du B737Max. Ma position est simple : en août, en septembre, à la fin de l'année, qu'importe, le B737MAX ne doit plus jamais voler ! Et je ne suis pas le seul à remettre en cause l'avis de la FAA. Les autorités des aviations étrangères ont perdu confiance en elle. Plusieurs d'entre elles ont déclaré qu'elles ne suivraient pas forcément sa décision. Pour la première fois, la FAA pourrait autoriser un avion à reprendre les airs, alors que le reste du monde le refuse. La question est donc : attendra-t-elle qu'un consensus international soit atteint sur le B737MAX, ou cédera-t-elle aux compagnies aériennes qui font pression pour refaire voler le modèle le plus vite possible ?

Quel est le problème du 737 Max ?

ll n'est pas stable : ses moteurs sont trop lourds pour son fuselage, ce qui modifie son centre de gravité et le rend plus susceptible de décrocher. Les pilotes ont donc plus de chances de perdre le contrôle. Face à ce problème, la réponse de Boeing a été inacceptable. Plutôt que de refaire des tests, d'améliorer l'aérodynamisme de leur modèle, ils ont préféré faire des rustines en améliorant leur logiciel, le système anti-décrochage MCAS, destiné à réduire ce déséquilibre. Cette solution est irresponsable. Les dirigeants de Boeing parient leur société sur un avion instable dès sa conception.

Boeing ne semble pourtant pas prêt à revoir son modèle, et procède à des "tests correctifs". Ne sont-ils pas suffisants ?

Bien sûr que non ! Boeing effectue ses tests avec leurs meilleurs pilotes. Or vous ne construisez pas des avions de ligne pour les meilleurs pilotes de votre entreprise, mais pour que même les plus moyens puissent voler en tout sécurité. A la mi-mai, ils ont ensuite annoncé avoir mis à jour leur système anti-décrochage MCAS. Il ne faut pas s'y tromper : on ne parle pas ici d'un simple problème informatique. Il s'agit d'un défaut de l'avion, d'un modèle qui n'aurait jamais dû être autorisé à s'envoler, et encore moins à accueillir des passagers.

Pourquoi Boeing a-t-il pris de tels risques ?

Boeing est dans une situation très délicate. Il livre face à Airbus, son principal concurrent, une guerre sans merci sur le créneau du moyen courrier. Les deux constructeurs alignent deux flottes d'avions pour se faire concurrence : d'un côté la famille des 737 pour Boeing, de l'autre celle des 320 pour Airbus. Comme les deux modèles sont très similaires, le seul moyen qu'ont les deux constructeurs d'emporter la partie est d'avoir un avantage technique. Or, il y a quelques années, Airbus est arrivé sur le marché avec son A320neo (pour "nouvelle option moteur"), présenté comme plus économique en carburant. Boeing a tout de suite perçu la menace. Sa réponse a été de placer en vitesse de nouveaux moteurs, trop lourds pour le fuselage de leur B737, et de l'accompagner d'un système anti-décrochage. Comme si un logiciel pouvait résoudre un problème de conception ! Et la FAA a fermé les yeux, et validé.

Vous accusez la FAA de la complaisance. Comment l'expliquez-vous ?

En 1994, j'ai écrit un livre (Collision Course: the Truth About Airline Safety) qui se penchait sur la manière dont l'industrie de l'aviation mettait en danger les consommateurs. J'y pointais, notamment, la régulation insuffisante de la FAA. Vingt-cinq ans plus tard, la situation a empiré. Auparavant, la FAA choisissait les inspecteurs chargés de contrôler Boeing dans l'entreprise, et les surveillait de près. Il était déjà grave de les laisser s'inspecter eux-mêmes mais, au moins, la FAA avait son mot à dire. Ces dernières années, l'agence a autorisé Boeing à désigner ses propres représentants pour examiner ses avions. On en arrive à une situation absurde, où la FAA ne sert qu'à apposer un tampon officiel sur les contrôles de Boeing.

Et quid de la Maison-Blanche ?

Ces dernières années, elle a toujours été favorable à Boeing. Je parle aussi bien des administrations Bush qu'Obama : les deux présidents ont contribué à dépouiller la FAA de son autorité. La situation n'a fait que s'aggraver quand Donald Trump est arrivé au pouvoir. Il a signé deux décrets obligeant la FAA à réduire encore davantage son pouvoir de régulation. Elle doit encore plus faire confiance aux contrôles de qualité interne des fabricants. C'est comme si vous laissiez le renard surveiller le poulailler. Une sacré autorité de régulation !

La FAA n'est pourtant pas la seule à pouvoir demander des comptes à Boeing…

Effectivement. Le ministère américain de la Justice (DOJ) a lancé en novembre 2018 une enquête sur le développement et la certification du B737MAX. Les deux chambres du Congrès enquêtent elles aussi. Mais beaucoup trop de temps s'écoule entre chaque audience. Et Boeing peut-être confiant : il n'a pas été demandé à Dennis Muilenburg, son patron, ni à aucun autre dirigeant de l'entreprise, de venir témoigner à Capitol Hill. Ce comportement est très inhabituel pour une crise aussi importante que celle de 737 MAX, mais il n'est pas surprenant. Cela fait des années que Boeing déploie un essaim de lobbyistes, de cabinets d'avocats et de relations publiques à Washington. L'entreprise a une emprise énorme sur le Congrès : près de 300 parlementaires sur 535 acceptent les donations de campagne de l'aviateur.

Boeing va pourtant être dans une situation délicate, si son B737MAX continue à ne pas pouvoir voler…

Certes, de plus en plus de compagnies aériennes songent à arrêter leur collaboration avec Boeing sur le B737 Max. Mais nous parlons ici d'une entreprise énorme, qui a beaucoup de marge de manoeuvre. Le prix de leurs avions va probablement continuer d'augmenter, et ils absorberont les coûts entraînés par les problèmes du B737 Max. Pour que justice soit faite, il revient donc au consommateur d'agir. D'abord, pour amener cette entreprise devant la Justice. Il faut que les familles de victimes portent plainte devant une cour fédérale, comme je l'ai fait à Chicago. Il faut que nous ternissions leur image de marque. C'est pour cette raison que je tente d'organiser un boycott de consommateur à travers le pays. Il faut leur montrer que nous ne voulons plus jamais voir cet avion voler. Je crains qu'il n'y ait que notre colère pour faire bouger les choses.


https://www.marianne.net/monde/ralph-na ... mais-voler
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 688
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar Pilotix » 05 Juil 2019 17:09

L'association des familles de victimes de 447 devrait se rapprocher de Nader et virer Arnoux !
Pilotix
 
Messages: 3248
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 05 Juil 2019 17:51

Nader est avocat, Arnoux ne l'est pas. Il est préférable de regarder de ce coté la :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... times-.php
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar Pilotix » 05 Juil 2019 19:25

Saddate ton article, et Arnoux est à la solde d'AF i-e les familles sont manipulées qquesoint leurs avocats personnels : ce ne sont pas les avocats des familles qui réfutent les collèges d'experts comme le fait Arnoux et sa clique AF pour gagner du temps, 10 ans toujours pas de procès ... so it goes. mais c'est pas le bon topic.
Pilotix
 
Messages: 3248
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar Dany7 » 05 Juil 2019 21:02

Bonjour,
Dans tout ce que l'ai pu lire sur cette affaire, je n'ai pas pas pu tout retenir, j'ai cependant bien retenu que Boeing avait sous traité ses développements informatiques de bord à des cabinets low cost.
Il y a de quoi avoir peur en face de ce choix du moins coutant.
En France, le choix du low cost, conduit EDF à sous traiter beaucoup de ses travaux de maintenance de ses centrales nucléaires.
Chez Boeing, la catastrophe est totale, avec cependant peu de morts.
Qu'en sera t-il chez EDF ?
Dany7
 
Messages: 972
Inscrit le: 21 Fév 2014 10:49

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar limacharlie » 05 Juil 2019 22:48

Aucune industrie ne fonctionne sans sous-traitance, pas plus Airbus, que Boeing, ni EDF, ni Renault etc.
A chacun son métier (et les vaches...).
Airbus comme Boeing fait des cellules, pas des moteurs, ni d’avionique.
Même l'union soviétique a fonctionné comme cela. C'est dire... :D
limacharlie
 
Messages: 1650
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 09 Juil 2019 08:49

Bloomberg suggère que les Européens pourraient demander à Boeing de revoir le PA du Max ...

https://www.bloomberg.com/news/articles ... -fly-again

:oops:
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar AL40 » 12 Juil 2019 13:04

En pleine tempête autour du 737 MAX, le chef du programme quitte Boeing

Nommé il y a seulement un an à la tête du programme 737 de Boeing, Eric Lindblad prend sa retraite. Il est le premier dirigeant à quitter l'avionneur américain depuis le début de la crise du 737 MAX, cloué au sol depuis mi-mars à cause de deux accidents.

Un an seulement après avoir pris les rênes du programme phare de Boeing, Eric Lindblad tire sa révérence. A 57 ans (dont 34 passés chez l'avionneur américain), le responsable du programme 737, incluant le 737 MAX, a décidé de prendre sa retraite, selon un document interne adressé jeudi aux salariés. D'après Kevin McAllister, le patron de la division aviation civile, il aurait « fait part de ses intentions l'année dernière ».

Ce départ va entraîner un remaniement au sommet du groupe, qui traverse l'une des périodes les plus délicates de son histoire. Depuis mi-mars et une seconde catastrophe aérienne en quelques mois, plus de 500 des 737 MAX sont cloués au sol à travers le monde - une immobilisation qui lui coûterait entre 1 et 1,5 milliard de dollars par mois.

Eric Lindblad est le premier dirigeant à quitter Boeing depuis le début de cette crise. Le groupe a été très critiqué dans sa gestion du dossier, d'abord en ignorant les alertes en amont sur le système anti-décrochage MCAS à l'origine des deux accidents (responsables de 346 morts), puis en tardant ensuite à collaborer avec le régulateur américain de l'aviation.

La supervision du programme 737, le best-seller de l'avionneur, va être confiée à Mark Jenks, qui gérera aussi l'usine de Renton, où sont assemblés notamment les 737 MAX. Entré chez Boeing il y a 36 ans, il dirigeait jusqu'à présent le projet de nouveau modèle d'avion milieu de gamme « NMA » (« new midsize airplane »).

Lui-même sera remplacé par Mike Sinnett à la tête de ce programme imaginé pour s'intercaler entre les 737 et les 787 dans le catalogue de Boeing. Mais la naissance de cet appareil pourrait être en partie liée à l'issue de la crise du 737 MAX, tant son impact financier et industriel perturbe le plan de vol du groupe.

Mark Jenks va ainsi devoir gérer les stocks de 737 MAX qui s'accumulent en attendant leur nouvelle certification par les autorités aériennes, puis leur livraison aux compagnies. Boeing pourrait ainsi se retrouver avec 430 appareils sur les bras à la fin de l'année, date évoquée pour un éventuel feu vert à un retour du 737 MAX dans le ciel. Il devra ensuite gérer la relance d'une production actuellement au ralenti.

Au dernier Salon du Bourget, Ihssane Mounir, directeur des ventes et du marketing de Boeing Commercial Aircrafts, indiquait que le groupe « continue à évaluer le business plan du NMA [et prendra] sa décision » sur son lancement « quand ce travail sera achevé ». Dans la note interne concernant Eric Lindblad, Kevin McAllister, le patron de la division aviation civile, réaffirme que l'avancement du projet NMA n'est pas remis en cause par le remaniement au sein de la direction.


https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... ng-1037553
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 688
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar Pilotix » 12 Juil 2019 14:41

Une pointure ce garçon, croisé il y a longtemps au BDC a seattle, il a fait une immense carriere chez boeing
Pilotix
 
Messages: 3248
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'écrase 157 morts

Message non lupar didier » 12 Juil 2019 18:58

Il semble qu'il a tiré de votre rencontre un profit bien plus important que toi. Il ne t'a pas renvoyé l'ascenseur, quelle ingratitude de sa part ! :shock:
didier
 
Messages: 1284
Inscrit le: 10 Juin 2011 09:08

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers Accidents aériens

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 7 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron