France : rigueur , austérité : la CRISE !

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar Hyères-Le-Palyvestre » 19 Juil 2012 15:02

@ Bonjour cher VR-HMS....et tout ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg de notre ruîne et déclîn national! C'est un véritable cauchemard!
Quand je pense que certains ici, venaient nous parler du "magnifique Président" que nous aurions tout avantage à réélire....Quel aveuglement dérisoire,
bien dîgne des bobos de droite et de gauche, hyper-privilégiés et îvres d'orgueil, du genre du sinistre "patron", dont la Providence à bien voulu débarrasser L'IEP....

Un sursaut de bon sens collectif a heureusement éjecté le petit mînable, son successeur est certes plus présentable mais néanmoins parfaîtement incapable
de conduire à un redressement du pays, sous peîne d'alîgnement et d'asservissement au machin européen, et donc à l'ONU et toutes les organisations
mondialistes, dont le seul but est dorénavant d'éliminer les Nations souveraînes, au bénéfice d'une clique mondialiste et oligarchique.

Au XIIIè. siècle, la population française a été réduite d'un tiers, par la Grande Peste....nous nous en sommes relevés....

Excellentes journée et fin de semaine à vous, cher ami VR-HMS,
Avatar du Gaulois
Hyères-Le-Palyvestre
 
Messages: 1411
Inscrit le: 24 Mars 2012 03:22

...
 

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar VR-HMS » 19 Juil 2012 15:26

Hyères-Le-Palyvestre a écrit:(...)
mondialistes, dont le seul but est dorénavant d'éliminer les Nations souveraînes, au bénéfice d'une clique mondialiste et oligarchique.
,



rebonjour , l' ami Hyères ,
dans notre beau pays , nous avons tué le Roi , mais rien a vraiment changé depuis l' ancien régime ( côté privilèges , justice et abus de pouvoir )

Pour corroborer votre dernier post , la " Terre étant devenue un seul pays " , ce sont bien ces quelques mondialistes , des vrais oligarchies malveillantes qui nous mettent à genou .

Au plaisir de vous lire
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar avechelice » 19 Juil 2012 18:37

Salut,

Pour corroborer votre dernier post , la " Terre étant devenue un seul pays " , ce sont bien ces quelques mondialistes , des vrais oligarchies malveillantes qui nous mettent à genou


Aaah .. the "new world order" ... un vieux slogan .. déjà tenu par un individu peut recommandable début des années 40
A noter que ce slogan a été repris a de nombreuses reprises par Sarkosy dans quelques discours et interviews
Il n'a fait que s'aligner avec les autres qui on tenu même propos (les Bush - Gordon Brown - Obama .. et j'en passe )
Et le Bilderberg groupe ne fait qu'entretenir et promouvoir ce slogan .. ainsi que l'ONU bien sure
Actuellement .. je ne vois que (les grands méchants) les russes que cela n'enchante pas vraiment :mrgreen:

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar VR-HMS » 19 Juil 2012 19:04

Salut notre Ami Belge !
Le grand méchant serait , le grand requin blanc , Monsieur Putine , assez d' accord avec vous .
Puis il y a l ' oncle Sam qui règne comme il peut , en reconsidérant la vielle Europe , à l ' intérieur de laquelle se trouvent encore des états démocratiques que de nom , et qui seraient prêts à se retourner contre nous , si demain leurs intérêts etaient en jeux ( Hongrie , Slovaquie , Croatie , Bulgarie ) , bref un peu tout ce qui a appartenu à l ' Autriche Hongrie , ( zarby. Non ?! :lol: ) "kolonisés" de gré ou de force (?) entre 1938 et 1945 , et repris par la force par le Petit père des Peuples ;
ces états sont à nos portes , Avechélice , alors , y avoir deux yeux dessus , c est prudent .
Par contre eux , ce serait des " requins gris " , mais ça mord grave quand même .
A plus .
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar VR-HMS » 10 Août 2012 21:17

2007 , il y a maintenant cinq ans qu ' on nous a fait gober ce qui aurait pu être évité ou enrayé depuis . Et allons y , recommençons à nous faire rincer de " la crise la plus grave depuis la grande dépression " et toutes ces annonces aussi tonitruantes que mensongères ! Bref , en attendant , profitons des des derniers rayons de soleil de l ' été 2012 ! 8-)


Comment cinq ans de crise ont changé l'économie
Le Point.fr - Publié le 10/08/2012 à 18:38 - Modifié le 10/08/2012 à 19:01
En août 2007 commençait la crise financière. Tour d'horizon des bouleversements qu'elle a entraînés.

L'euro survivra-t-il à la crise. La question reste en suspens. © AFP

C'était il y a cinq ans. Le 9 août 2007, en gelant la valorisation de ses trois fonds investis partiellement sur les crédits immobiliers américains "subprimes", BNP-Paribas signait le premier acte d'une crise qui allait se révéler la plus grave depuis la grande dépression des années trente. "La disparition de toute transaction sur certains segments du marché de la titrisation aux États-Unis conduit à une absence de prix de référence et à une illiquidité quasi totale des actifs figurant dans les portefeuilles des fonds, quels que soient leur qualité ou leur rating", explique ce jour-là le communiqué de la banque. La BCE doit intervenir le jour même pour rétablir la confiance afin que les établissements financiers continuent à se prêter entre eux. En vacances à Saint-Malo, Jean-Claude Trichet décide par téléphone d'injecter plus de liquidités dans le système bancaire européen que lors des attentats du World Trade Center, le 11 septembre 2001. Cinq ans plus tard, qu'est-ce qui est sorti de cette crise ?

Irremplaçables banques centrales. C'est une des transformations majeures liées à la crise financière : les banques centrales assument désormais le rôle de dernier rempart contre la débâcle. Pour empêcher l'effondrement du système financier international lié à la dissémination des risques des "subprimes", la BCE a abreuvé les banques de liquidités. L'Eurotower de Francfort a prêté aux établissements privés à des conditions sans cesse meilleures et sur des périodes toujours plus longues. En novembre 2011, elle décide de servir des liquidités illimitées à un taux de 1 % sur trois ans ! Une opération renouvelée une fois en février et étendue à toutes les banques. Au total, ce sont près de 1 000 milliards d'euros que les banques ont pu ramasser auprès de l'institution d'émission. Mais la BCE n'a pas non plus hésité à se lancer dans un programme limité de rachats de dette souveraine des pays à risque. Elle a toutefois veillé à stériliser ces actions afin de ne pas monétiser la dette des États, ce qui serait contraire à son mandat centré sur la stabilité des prix. Le programme a été interrompu, mais les rachats pourraient bientôt reprendre sur les obligations espagnoles et italiennes si ces deux pays acceptaient de demander l'aide du FESF pour réussir leurs prochaines émissions de dette.

La Réserve fédérale américaine (FED) est allée un cran plus loin. Elle a opéré des achats massifs de dette publique nationale en faisant marcher la planche à billets pour empêcher les taux appliqués aux ménages et aux entreprises d'exploser (quantitative easing). Elle a aussi soutenu certaines catégories de crédits dans le marché de la titrisation.

Le G20 prend la main. Devant l'ampleur de la crise, les vingt économies les plus puissantes de la planète décident de faire front commun et de dessiner ensemble les solutions à apporter aux bouleversements économiques. À l'initiative de Nicolas Sarkozy et de Gordon Brown, le premier G20 se tient le 15 novembre 2008, deux mois après l'effondrement de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers qui a mis le feu aux poudres sur les marchés. Le G20 remplace le fameux G7-G8 pour la tenue des affaires du monde. Mais ses résultats sont mitigés, avec une lutte contre les paradis fiscaux en demi-teinte, une réglementation financière laborieuse, une réforme de la gouvernance mondiale quasi inexistante et peu d'avancées sur le système monétaire international toujours dominé par le dollar. Près de quatre ans plus tard, le G20 reste un forum de discussion, sans même un secrétariat permanent.

Les banques redescendent sur terre. Principales responsables de la crise des "subprimes", les banques doivent se soumettre à de nouvelles règles censées être applicables dans le monde entier. Celles-ci imposent aux établissements financiers de renforcer leurs fonds propres par rapport à leur volume de prêts et de réduire leur dépendance aux financements sur les marchés financiers. En réalité, ces règles, dites de Bâle III, ne sont pas adoptées au même rythme en Europe et aux États-Unis. Et elles ne vont pas sans risque, notamment en Europe, où les entreprises sont particulièrement dépendantes du financement bancaire (on parle d'une économie "intermédiée", dans laquelle les entreprises ne se financent pas principalement sur les marchés financiers). Les banquiers estiment qu'ils vont désormais être contraints de réduire leur volume de prêts à cause des nouvelles normes prudentielles. Les établissements français se sont notamment engagés dans un mouvement de réduction de leur bilan pour réduire leur dépendance aux liquidités, après la fuite des fonds monétaires américains, devenus réticents à leur prêter de l'argent. Ce qui est certain, c'est que les banques ne seront plus en mesure de dégager autant de rentabilité que par le passé (jusqu'à 30 % avant la crise contre un objectif de 12 à 13 % aujourd'hui, comme dans le secteur industriel).

La dette souveraine comporte des risques. Considérées avant la crise comme un des seuls actifs sûrs, les obligations de certains États sont devenues des actifs risqués au même titre que les actions. Depuis la restructuration de la dette grecque, la perspective de voir un État européen ne pas rembourser sa dette n'est en effet plus une hypothèse totalement farfelue. Dans un contexte de forte aversion au risque, les obligations des États les plus fragiles sont donc délaissées, en particulier par les investisseurs anglo-saxons qui préfèrent se ruer vers la dette américaine ou anglaise, soutenue par leur banque centrale respective. Résultat, des pays comme l'Espagne ou l'Italie ont du mal à s'endetter sur les marchés à des taux d'intérêt soutenables. Les investisseurs préfèrent se ruer sur les obligations allemandes, mais aussi françaises, quitte à accepter des taux d'intérêt négatifs sur leurs titres de dette. Mais pour combien de temps ?

Les Occidentaux doivent se désendetter. Si la crise n'a pas pour unique origine un excès de dette publique, les pays occidentaux devront tout de même s'engager dans un cycle de désendettement. Les taux d'endettement public et privé atteignent en effet un peu partout des records. En France, l'épargne des ménages est au plus haut au moment où l'État tente de se désendetter. Ce qui pourrait bien brider la croissance pour longtemps. Le Japon a pour sa part annoncé un doublement du taux de TVA dans les prochaines années. Quant à l'Angleterre et les États-Unis, ils pourraient atténuer les efforts liés au désendettement grâce à des taux d'intérêt réels très bas, voire négatifs, grâce aux rachats massifs d'obligations souveraines par leur banque centrale.

L'Europe doit s'unir ou mourir. La dette publique dans la zone euro est grosso modo comparable à celle du Royaume-Uni, et même inférieure à celle des États-Unis. Mais l'espace souffre en réalité plus des imperfections de la monnaie unique. La politique monétaire n'est en effet accompagnée que par un budget européen dérisoire (1 % du PIB). Résultat, les économies de la zone euro n'ont pas convergé comme attendu lors de la création de la zone euro. Au contraire, elles divergent : l'Europe du Nord, industrielle et compétitive, s'est petit à petit détachée de l'Europe du Sud, consommatrice et de moins en moins performante. Une dichotomie qui se retrouve aujourd'hui dans les balances commerciales avec d'un côté les pays excédentaires, comme l'Allemagne, et de l'autre les pays déficitaires, comme la Grèce et l'Espagne. C'est pourquoi les chefs d'État et de gouvernement ont promis au dernier sommet européen des 28 et 29 juin de réfléchir à une intégration budgétaire et économique accrue dans les années à venir. Un projet de long terme.

Par MARC VIGNAUD




VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar avechelice » 11 Août 2012 01:42

Salut,

Cela tombe a pic pour faire suite au message précédent :D
Les gens de Goldman Sachs ne seront pas poursuivis car manque de preuves !! :lol:
http://www.reuters.com/article/2012/08/ ... ews&rpc=71
Le ministère de la Justice des États-Unis a déclaré qu'il ne fera pas porter des accusations criminelles contre Goldman Sachs Group Inc ou de ses employés concernant les subprimes

Encore une preuve ( enfin une ! ) que le gouvernement US et les banques sont complices .. de la même maffia ....

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar VR-HMS » 11 Août 2012 08:40

avechelice a écrit:Encore une preuve ( enfin une ! ) que le gouvernement US et les banques sont complices .. de la même maffia ....

A+



Salut Avechélice ,
voilà la raison , n' étant pas dans la partie , je ne peux dire" la preuve" , qu' au feeling , ils nous font croire ce qu' ils veulent bien , nos " neuneus " " Gogopoliticos " , comme aurait dit [ma Tante Âgée[/b] et les politiques ( " du " Magnificat " pour reprendre le même style de nul ! ;) ), jusqu' ' à ceux qui ont été élus dernièrement .


Toutes ces " crises " sont voulues et programmées dans le but de " nous saigner économiquement " .

A plus l ' ami .
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar politix » 27 Août 2012 21:17

Le chômage flambe et ce n'est qu'un aperçu de ce qui va frapper la France .

41 000 chômeurs de plus au seul mois de juillet et septembre verra le chiffre fatidique des trois millions de chômeurs atteint avec la plus grande facilité . La France est clairement parti pour rejoindre l'Espagne vers des chiffres insoutenables qui annoncent une longue période de misère et de déclin .

Alors bien sûr , ces chiffres ne sont pas ceux de la gauche ou de la droite mais bel et bien le résultat de l'incompétence des deux qui tiennent le pouvoir depuis des dizaines d'années . Voilà où mènent des politiques inconscientes et je le redis , ce n'est que le début .

Les causes sont connues mais notre lamentable classe politique ne veut pas les reconnaitre et donc rien ne sera fait pour sauver le pays alors qu'il est peut-être trop tard . Une politique économique suicidaire , une immigration incontrôlée depuis 40 ans et une Europe qui nous mène à la faillite sont les raisons de notre malheur et de notre perte à venir .

Puisque les français sont trop idiots pour ne pas avoir su changer les choses quand ils en avaient l'occasion , il reste la rue ou la fuite .

http://fr.reuters.com/article/topNews/i ... 9220120827
politix
 
Messages: 1048
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: France : rigueur , austérité , votre avis !

Message non lupar alain deloin » 28 Août 2012 20:41

politix a écrit:Le chômage flambe et ce n'est qu'un aperçu de ce qui va frapper la France .

41 000 chômeurs de plus au seul mois de juillet et septembre verra le chiffre fatidique des trois millions de chômeurs atteint avec la plus grande facilité . La France est clairement parti pour rejoindre l'Espagne vers des chiffres insoutenables qui annoncent une longue période de misère et de déclin .

Alors bien sûr , ces chiffres ne sont pas ceux de la gauche ou de la droite mais bel et bien le résultat de l'incompétence des deux qui tiennent le pouvoir depuis des dizaines d'années . Voilà où mènent des politiques inconscientes et je le redis , ce n'est que le début .

Les causes sont connues mais notre lamentable classe politique ne veut pas les reconnaitre et donc rien ne sera fait pour sauver le pays alors qu'il est peut-être trop tard . Une politique économique suicidaire , une immigration incontrôlée depuis 40 ans et une Europe qui nous mène à la faillite sont les raisons de notre malheur et de notre perte à venir .

Puisque les français sont trop idiots pour ne pas avoir su changer les choses quand ils en avaient l'occasion , il reste la rue ou la fuite .

http://fr.reuters.com/article/topNews/i ... 9220120827


des couilles molles et des racailles et avec ça , je vois pas ce qu'il va se passer dans la rue à part les voitures brûlées habituelles et les trafics de drogue sous le nez des condés qui ne font rien .
y a 2 jours , j'ai regardé une émission sur le boulot des renforts de gendarmerie lors de la période estivale sur le côte du languedoc . à mourir de rire , des gendarmes qui se font insulter et bousculer par des racailles de la banlieue parisienne venues pour mettre le gros bordel . pas un des gendarme n'a le courage de réagir et il est clair qu'en plus de ressembler plus à la mère denis qu'à rambo , ils se chient dessus au moindre incident . des grives peureuses qui cherchaient plus la sécurité de l'emploi que la mission sur le terrain . des bonnes têtes de T21 !
quand on se retrouve avec une telle population et des autorités dans cet état , faut tout arrêter , allocs , aides et trucs gratos pour que chacun se démerde en fonction de ce qu'il fournit au boulot . plein le cul de cotiser , faut tout planquer et chacun pour soi , c'est mort .
Avatar du Gaulois
alain deloin
 
Messages: 669
Inscrit le: 20 Mai 2011 09:42

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar navstarix » 28 Août 2012 20:54

Il faut ajouter qu'ils sont bien aidés par la Justice. Mais où est Mme Taubira ???
Moi, à leur place, je n'irais pas me faire caillasser par des gus qui resortent un jour plus tard avec un gros doigt bien pointé
je peux vous affirmer que je les comprends et les approuve
navstarix
 
Messages: 341
Inscrit le: 25 Mai 2012 19:01

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar alain deloin » 29 Août 2012 15:25

navstarix a écrit:Il faut ajouter qu'ils sont bien aidés par la Justice. Mais où est Mme Taubira ???
Moi, à leur place, je n'irais pas me faire caillasser par des gus qui resortent un jour plus tard avec un gros doigt bien pointé
je peux vous affirmer que je les comprends et les approuve


c'est vrai que le plus gros problème c'est la justice.
complètement vérolée par l'extrême gauche , résultat : impunité totale pour les racailles mais pas pour le mec qui peut pas payer un pv ou une pa.
encore un truc bien débile à revoir que l'indépendance de la justice , c'est la porte ouverte à la politisation d'une institution qui ne devrait avoir aucun penchant politique , juste appliquer les lois. et puis en ce moment c'est le ponpon avec une indépendantiste comme ministre . cette morue hait la france et l'autorité sauf quand elle encaisse les chèques de ses mandats.
Avatar du Gaulois
alain deloin
 
Messages: 669
Inscrit le: 20 Mai 2011 09:42

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar politix » 29 Août 2012 15:58

Baisse de 3 à 6 centimes sur le litre de carburant !

Encore un énorme enfumage de la part d'un gouvernement qui ne comprend rien , ne maîtrise rien et fait n'importe quoi !

Premièrement , la baisse n'est absolument pas assurée puisque ne tenant pas compte d'une possible augmentation du cours de l'or noir . Il va aussi sans dire que cette baisse ridicule et fragile va coûter une fortune à l'état par manque de recettes et que les usagers n'y trouveront pas leur compte non plus . Ce que perdra l'état pour faire plaisir au consommateur , il le prendra immédiatement au contribuable .

Un gouvernement responsable aurait pris le temps d'analyser le système et de le réformer . Le vice réside dans le fait que les taxes sont fixes en matière de pourcentage et que la vraie arnaque se trouve là . Pourquoi ne pas adapter la TIPP sur le cours du pétrole , une taxe flottante , véritable reflet du marché ? Pour la simple raison qu'il faut saigner le peuple dans le cadre d'un pays si mal géré qu'il n'a pas les moyens de faire autrement . A titre de comparaison , comment les allemands se débrouillent-t'ils pour offrir à leurs concitoyens des autoroutes gratuites alors que malgré ce qui était prévu chez nous , le péage autoroutier est devenu un fantastique racket légal .

Tout ça n'est pas sérieux et agonisant au fond d'une économie si malade , on se serait passé de ces gesticulations inutiles dans le seul but de dire : "°Vous voyez , Hollade l'avait promis !"
politix
 
Messages: 1048
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar Berurix » 31 Août 2012 17:04

"Mon devoir, c'est de dire la vérité aux Français: nous sommes devant une crise d'une gravité exceptionnelle, une crise longue qui dure depuis maintenant plus de quatre ans"
C'est ce qu'a déclaré ce matin Normal 1er au cours d'un déplacement à Châlons-en-Champagne : pas mal, alors qu'il y a quelques mois encore, la crise il voulait pas en entendre causer !
Ben oui, si tout allait mal, souvenez-vous en, c'était à cause du bouclier fiscal et des cadeaux faits aux riches qu'il suffirait de supprimer pour ramener le bonheur dans les chaumières ! Ben.., c'est pas gagné ! :roll:
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2247
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar Vox Populix » 20 Sep 2012 11:41

L'industrie française s'effondre en septembre

L'indice des directeurs d'achat manufacturier PMI-Markit est au plus bas depuis avril 2009, présageant une plongée de l'économie en récession au troisième trimestre. COE-Rexecode prévoit la stagnation du PIB sur 2012.

La situation de l'industrie manufacturière française prend une tournure dramatique. L'indice PMI des directeurs d'achat manufacturier français, établi par l'agence Markit, a chuté à 42,6 points en septembre (contre 46 points en août) atteignant son plus bas niveau depuis 41 mois. Un indice sous le niveau des 50 signale une contraction de l'activité. L'Allemagne connaît elle aussi une contraction de son indice, qui s'est établi à 47,3 points, mais à un niveau beaucoup plus élevé. «Les fabricants français indiquent une baisse particulièrement forte de la production, le taux de contraction affichant son plus haut niveau depuis avril 2009, et étant nettement supérieur en août», expliquent les analystes de Markit, qui ajoutent que «les prestataires de service signalent quant à eux le plus fort recul de l'activité depuis 4 mois».

La suite : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012 ... tembre.php
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 911
Inscrit le: 17 Mai 2011 11:15

Re: France : rigueur , austérité : la CRISE !

Message non lupar avechelice » 20 Sep 2012 12:44

Salut,

Tout cela est normal .. prévu et ne concerne pas que la France
Voici une très intèressante conférence faite par un expert de l'énergie pour le compte du gouvernement français (et certainement que le gouvernement n'appliquera pas ses conseils avisés) et qui explique par l'énergie interposée la crise actuelle et sa possible évolution (dans le bon ou mauvais sens)


A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers ECONOMIE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 8 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->