Ebola : le mensonge généralisé

Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Jumbofan » 30 Août 2014 04:35

Ci-dessous une lettre d'information émise par Sante Nature Innovation dont la lecture est fort intéressante.

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.

Ebola : le mensonge généralisé

Alors que le journal Le Monde parle quotidiennement de « ravages » et de « catastrophe », la réalité est que l'épidémie de virus Ebola reste d'ampleur modeste.

La presse parle de 1229 morts entre mars et août 2014 sur l'ensemble de l'Afrique, et encore ce chiffre n'est-il pas exact.

Si vous vous rendez sur la page du site de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) traitant du sujet, vous vous rendez compte qu'il y a en fait 788 décès formellement identifiés comme causés par le virus Ebola. Les autres sont des cas « suspects » ou « probables ». [1]

Ce sont bien sûr 788 morts de trop, mais il faut comparer aux 1,2 MILLION de morts causés annuellement par le paludisme [2], ou aux 2000 morts causés annuellement en France par la grippe saisonnière. [3]

Très peu de contagion

Les images de soignants portant des masques et des combinaisons intégrales pour s'approcher des malades suspectés sont insensées et dignes d'un mauvais film de science-fiction.

Car le virus Ebola ne se transmet absolument pas si facilement :
« Il faut un contact direct avec un liquide biologique comme le sang, les selles, les vomissures. Il n'y a aucune transmission par voie aérienne. C'est-à-dire que, lorsqu'une personne parle ou tousse, elle ne répand pas le virus Ebola dans l'air ambiant. » explique le Pr Bruno Marchou, chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de Purpan, à Toulouse. [4]
Autrement dit, le virus Ebola est comparable au SIDA pour son mode de propagation. Il faut vraiment être au contact du sang ou du liquide biologique du malade pour risquer soi-même d'être contaminé.

Cela veut dire, toujours selon le Pr Bruno Marchou, que le virus Ebola :
« n'atteindra pas le stade pandémique. À Conakry (capitale de la république de Guinée), ils avaient initialement plusieurs dizaines de cas parmi le personnel hospitalier. Ils ont réussi, en appliquant des mesures d'hygiène standard simples, à endiguer la propagation du virus parmi leur personnel. »
Ces mesures d'hygiène n'ont rien de sorcier : « Quand on s'occupe d'un patient, on se couvre les mains avec des gants. Si le patient vomit, il faut aussi se couvrir le visage. C'est le b.a-ba. On fait ça tous les jours. » continue-t-il.

«La mort dans 20 à 90 % des cas »

Sandrine Cabu, de Médecins Sans Frontières, interrogée par Le Monde, explique que le virus Ebola entraîne « la mort dans 20 à 90 % des cas ».

Pourquoi une fourchette aussi absurdement large ?

Parce que le virus Ebola est surtout dangereux quand il est mal soigné. Les personnes meurent de déshydratation ou d'hémorragies mais le traitement consiste alors simplement à hydrater ou à transfuser le patient, pas à lui donner un vaccin ni un hypothétique médicament. Il ne faut pas croire ce que prétend l'industrie pharmaceutique qui aimerait pouvoir vendre aux gouvernements une poudre de perlimpinpin comme elle l'avait fait pour le Tamiflu.

« Les nouveaux médicaments ne sont pas la solution contre Ebola », selon un expert en maladies infectieuses

La solution contre l'épidémie consiste à respecter des mesures simples et de bon sens : hygiène, bonne nutrition, vitamine D, vitamine C.

Selon Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses des Etats-Unis, l'outil le plus efficace contre Ebola est de prodiguer les soins de base aux malades.
« La véritable priorité devrait être de créer des infrastructures médicales dans les pays touchés pour fournir aux malades le soutien médical de base comme l'hydratation et la transfusion sanguine. Cela aura un beaucoup plus gros effet sur la santé que la distribution au hasard de quelques médicaments expérimentaux. » [5]
Selon Thomas E. Levy, auteur d'un article récent sur les remèdes potentiels contre le virus Ebola [6] :
« Jusqu'à présent, il n'y a pas un seul virus testé qui n'ait pas été inactivé par une certaine dose de vitamine C. Un des moyens prioritaires pour détruire le virus, ou programmer sa destruction par le système immunitaire, est d'activer la “réaction de Fenton”. En un mot, cette réaction peut se produire à l'intérieur du virus, dans les cellules où les virus se répliquent et à la surface des virus eux-mêmes. »
Il n'y a donc aucune raison de suspecter le virus Ebola de se transformer brutalement en une pandémie à l'échelle de l'Afrique, et encore moins dans le reste du monde.

Mais il n'y aucun doute que cette psychose peut servir les intérêts financiers de quelques-uns. (la suite ci-dessous)

Annonce spéciale
Guérir d'Ebola avec un vaccin comme du diabète avec une pilule

Les promesses des pilules qui vous guérissent de tout font souvent obstacle à des solutions réelles, naturelles et... beaucoup plus efficaces. Regardez cette vidéo, elle est truffée d'exemples et de conseils simples et prouvés contre le diabète, l'arthrose, les risques d'AVC, l'hypertension, la dépression...
Suite de la lettre de ce jour :

Semer la panique : un business très lucratif

La panique autour du virus Ebola rappelle évidemment la grippe aviaire de 2005 et la grippe porcine (H1N1) de 2009.

Ces deux « pandémies imminentes » ont été l'occasion de manipuler grossièrement les opinions publiques pour justifier la vaccination en masse des populations, qui s'est révélée entraîner de terribles effets secondaires, dont la narcolepsie, un très grave trouble du sommeil. [7]

En 2009, l'Organisation Mondiale de la Santé a prédit qu'un tiers de la population mondiale pourrait être touchée par la grippe H1N1, avec des effets incalculables. La ministre de la Santé Roselyne Bachelot n'avait alors pas hésité à commander 94 millions de vaccins ! Les Français n’ayant été que 6 millions à se faire vacciner, Mme Bachelot avait, dès le mois de janvier 2010, annulé auprès des laboratoires pharmaceutiques la livraison de 50 millions de doses et fait verser par l'Etat en dédommagement près de 48 millions d’euros aux laboratoires. [8]

Quant au fameux médicament antiviral « miracle », le Tamiflu, son effet réel n'est que de réduire la durée des symptômes de moins d'une journée, sans limiter d'aucune façon les hospitalisations. Une étude britannique a conclu que la distribution de Tamiflu contre la grippe H1N1 a eu pour seul effet de... gaspiller 500 millions de Livres sterling.

En effet, la saison de grippe 2009 se révéla finalement moins grave que d'habitude, malgré la présence de la souche H1N1. De plus, de nombreux prétendus cas de grippe H1N1 se révélèrent ne même pas être des grippes mais de simples rhumes, ce qui n'est pas sans rappeler ce cas de virus Ebola à Berlin qui s'est finalement révélé être... une gastro. [9]

Jouer avec le feu

Toutefois, les titres excessifs martelés par la presse sont à mon avis très dangereux :
« Une épidémie absolument pas sous contrôle, sans précédent », Médecins Sans Frontières, le 30 juillet 2014. [10] [11]

« Le virus Ebola continue de dévaster l'Afrique de l'Ouest », Le Monde, 15 août 2014. [12]

« L'OMS décrète une urgence de santé publique de niveau mondial », France 24, le 20 août 2014. [13]
Cette psychose est en train de semer la pagaille en Afrique, où des gouvernements sont ni plus ni moins en train de fermer les frontières, mobiliser les armées pour réprimer les populations, et même isoler sans raison des dizaines de milliers de malheureux, hommes, femmes, vieillards et enfants mis en quarantaine dans un bidonville du Libéria, sans nourriture ni eau.
« Pour espérer contenir l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui fait rage au Liberia (…) le gouvernement prend des mesures draconiennes. Deux quartiers de la capitale, Monrovia, ont été placés en quarantaine et sous surveillance sécuritaire, alors que dans le reste du pays, un couvre-feu a été instauré. », Le Monde du 22 août 2014. [14]

"Tirer à vue"

Dimanche 24 août, on apprenait que, au Sierra Leone :
« Le parlement a adopté un projet de loi qui interdit d'héberger des malades. Les contrevenants sont passibles de deux ans de prison. [15] »
Lundi 25 août, pire encore : le gouvernement du Libéria ordonne à ses soldats de "tirer à vue" sur les personnes qui chercheraient à passer la frontière, soit disant pour empêcher l'épidémie de se progager ! [16]

Ces réactions totalement excessives risquent de provoquer une vraie catastrophe humanitaire, bien plus grave que le virus Ebola lui-même.

Des mesures commencent également à être prises contre les Africains au niveau international :
« Au niveau international, les citoyens de ces pays font l’objet d’une quarantaine de plus en plus stricte avec la fermeture des frontières, la suspension des vols de la plupart des compagnies aériennes qui les desservaient, le rapatriement des membres des familles du personnel diplomatique dans ces pays, l’annulation de conférences internationales, la délocalisation d’événements sportifs, etc. » note Rue 89. [17]
En Corée, de véritables réactions racistes éclatent contre les Africains, interdits d'entrer dans certains magasins. [18]

Le mythe du passager infecté dans l'avion

À écouter les autorités et nos journalistes, on croirait qu'une épidémie de virus Ebola peut se déclencher à tout instant en Europe : il suffirait que débarque un Africain touché par la maladie arrivé par avion.

Cette hypothèse est parfaitement irréaliste. Elle ne traduit qu'une ignorance complète de ce qu'est réellement le virus Ebola.

Ne succombons ni à la psychose, ni à une forme de racisme qui ne dit pas son nom.

L'épidémie de virus Ebola ne sera correctement endiguée en Afrique que si toute violence et toute mesure répressive cesse. Qu'on laisse chaque patient être pris tranquillement en charge par un personnel ayant une formation médicale de base, et prenant les mesures d'hygiène évidentes.

N'envoyons ni cargaisons de vaccins en Afrique, ni médicaments. Cela ne servirait qu'à enrichir les laboratoires pharmaceutiques et à provoquer des dégâts bien plus graves par les effets secondaires de ces médicaments.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1058
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Jumbofan » 30 Août 2014 04:46

Toujours sur le même sujet voici une autre information publiée par Afro Concept News, qui si celle-ci devait s'avéré correcte, serait anéantissante. Le seul moyen d'y accéder est de suivre le lien car impossibilité de copier/coller : http://www.afroconceptnews.com/2014/08/ ... n-afrique/
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1058
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Fantômas » 30 Août 2014 09:12

Jumbofan a écrit:Ci-dessous une lettre d'information émise par Sante Nature Innovation dont la lecture est fort intéressante.
(...)
Les images de soignants portant des masques et des combinaisons intégrales pour s'approcher des malades suspectés sont insensées et dignes d'un mauvais film de science-fiction.

Car le virus Ebola ne se transmet absolument pas si facilement :
« Il faut un contact direct avec un liquide biologique comme le sang, les selles, les vomissures. Il n'y a aucune transmission par voie aérienne. C'est-à-dire que, lorsqu'une personne parle ou tousse, elle ne répand pas le virus Ebola dans l'air ambiant. » explique le Pr Bruno Marchou, chef de service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de Purpan, à Toulouse. [4]
Autrement dit, le virus Ebola est comparable au SIDA pour son mode de propagation. Il faut vraiment être au contact du sang ou du liquide biologique du malade pour risquer soi-même d'être contaminé.


Euh...parmi les liquides biologiques, on trouve notamment la salive et la sueur. Alors certes le virus ne se répand pas dans l'air ambiant, mais quelqu'un qui parle ou qui tousse peut très bien postillonner et ainsi, transmettre le virus. Rien à voir avec le SIDA.
Fantômas
 

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Jumbofan » 22 Sep 2014 03:27

Ci-dessous lettre d'information de Santé Nature Information en date du 16/09 et qui est une suite de la précédente postée le 30/08/14.

Chère lectrice, cher lecteur,

Les USA annoncent aujourd'hui envoyer 3 000 soldats en Afrique pour "stopper le virus Ebola".

C'est le nouvel épisode de ce feuilleton qui serait comique si des milliers de vie n'étaient pas en jeu. Comment 3 000 soldats, même américains (!), pourraient-ils faire quoi que ce soit face à une maladie qui s'étend sur un territoire grand comme 40 fois la France ?? On les imagine avec leurs hélicoptères, leurs mitraillettes, leurs treillis et leurs webcams sur le casque, à arpenter la savane africaine. A quoi bon ? Si ce n'est bien sûr à servir les intérêts électoraux de certains, qui veulent donner l'illusion qu'ils "font quelque chose"...

Ainsi que je l'ai déjà écrit, le virus Ebola ne peut être combattu par la répression ni par les armes. Il faut de l'hygiène, du bon sens, et surtout du calme pour permettre aux populations locales de prendre soin de leurs malades sans prendre de risque, et éviter que tout cela ne dégénère en violence. Car de la violence, il n'y en a déjà que trop actuellement, surtout dans ces régions. Et c'est ça qui cause les plus grands carnages, les centaines de milliers de morts.

Jusqu'à présent, Ebola aurait fait 2 400 morts. L'ONU anticipe en tout environ 10 000 morts jusqu'à la fin de l'épidémie. Mais selon notre ami Pierre Lance, fidèle chroniqueur d'Alternatif-Bien-Être, des milliers de vie pourraient être sauvées grâce à un produit naturel aussi simple, bon marché et sans risque que le... chlorure de magnésium.

Mais ne comptez pas sur les médias ni sur les gouvernements pour en parler.

C'est pourquoi cet article est à faire circuler de toute urgence. En nous y mettant tous ensemble, je pense que nous pouvons faire bien plus, contre cette épidémie, que toutes les armées, que tous les grands médias qui sèment la panique (c'est leur fond de commerce, apparemment), et même que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) manifestement influencée par le lobby pharmaceutique, vu son peu d'intérêt pour les solutions naturelles, et son empressement à vouloir vacciner des millions d'innocents avec des produits qui n'ont même pas été correctement testés pour leur innocuité.


Le chlorure de magnésium peut stopper les effets du virus Ebola !

par Pierre Lance


On est en train d’affoler toute la planète avec l’épidémie africaine causée par le virus Ebola. La médecine conformiste avoue son impuissance : elle ne dispose d’aucun traitement efficace.

Pourtant les laboratoires du complexe pharmaco-industriel mondial sont en effervescence et s’appliquent fiévreusement à trouver un médicament ou un vaccin contre le nouvel ennemi public N° 1.

Bien entendu, aucun des ultra-diplômés penchés sur le problème ne songe à examiner si quelque substance naturelle ayant fait ses preuves ne pourrait pas venir à bout du monstre microscopique. Pourquoi en effet étudier cette hypothèse, dont l’inconvénient majeur, si elle se révélait positive, serait de ne pas rapporter le moindre dollar ? Car enfin, soyons réalistes, gardons un oeil sur le CAC 40 et si l’on vous propose le fameux choix « la Bourse ou la Vie », c’est évidemment la Bourse qui doit l’emporter.

Heureusement, il existe encore des personnes désintéressées dont le seul souci est la santé de leurs semblables et qui préfèrent la Vie à la Bourse. Telle est mon amie Marie-France Billi, ancienne conseillère municipale de Nice, qui s’était déjà illustrée lors de l’épidémie de chikungunya qui désola la Réunion en 2006. Cette femme de cœur et de courage connaissant depuis trente ans les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium, s’était dit qu’il pourrait bien être efficace contre le chikungunya. ( Le chlorure de magnésium est reconnu pour son action anti-stress, pour le renforcement du système immunitaire et la stimulation de l’organisme.)

Elle expédia à la Réunion des dizaines de télécopies conseillant son utilisation contre cette maladie, que les médecins impuissants regardaient progresser les bras ballants. Et elle reçut quelques jours plus tard des dizaines d’appels et de messages de remerciement de Réunionnais guéris grâce à elle.

Aussi continua-t-elle ses envois. La nouvelle du remède-miracle se répandit dans l’île et tous les pharmaciens furent bientôt en manque de chlorure de magnésium. Le corps médical, pour sa part, continua de traiter par le mépris l’emploi de ce magnésium, passant à la trappe les remarquables travaux du Professeur Pierre Delbet, membre des Académies de médecine et de chirurgie, qui découvrit durant la première guerre mondiale les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium et qui démontra son efficacité, notamment contre le cancer. (Pierre Delbet est un des personnages du 2e tome de mon livre « Savants maudits, chercheurs exclus », Guy Trédaniel Éditeur.)

Mon regretté ami André Passebecq, ancien directeur du Ceredor et de la revue Vie et Action, ancien chargé de cours à la Faculté de Bobigny, expédia lui-même 6 kg de chlorure de magnésium à ses amis réunionnais. Si les journaux télévisés signalèrent bien, fin mars 2006, que l’épidémie semblait stoppée, aucun ne dit le moindre mot de la campagne d’information de Marie Billi ni des effets bénéfiques du chlorure de magnésium. Même Nice-Matin, qui avait révélé l’action de Marie Billi, ne consacra pas une ligne à cette réussite. Le mensonge par omission semble parfois être devenu la spécialité des grands médias français, un peu trop soumis au complexe pharmaco-industriel.

Or, il se trouve que Marie-France Billi, émue comme tout un chacun par les actuels ravages du virus Ebola, s’est demandée si le chlorure de magnésium ne pourrait pas être une arme efficace contre ce danger. Elle s’est donc mobilisée, ainsi que les membres de son association, pour effectuer sur le terrain un test grandeur nature.

Et voici ce qu’elle m’a écrit, le 2 septembre 2014 :

« Connaissant le pouvoir exaltant du chlorure de magnésium sur les globules blancs macrophages (les premiers en ligne de défense en cas d'attaque virale de l'organisme), j'ai bien sûr tout de suite pensé au chlorure de magnésium dans cette épidémie d'Ebola. J'ai donc envoyé deux infirmiers maliens avec 40 kg de nigari sur le terrain... (Le nigari est le nom japonais du chlorure de magnésium peu raffiné sous forme de poudre blanche ou de cristaux).

Ils sont arrivés en Guinée et après moult contacts avec les autorités et les médecins, qui n'ont bien sûr rien voulu donner (je m'y attendais), il y a quand même un soignant de la Croix Rouge qui a entendu le message et distribué le nigari sans aucune autorisation officielle et qui a constaté les résultats !!! Et ça marche sur EBOLA !!!

Une petite précision : Il y a un black-out total envers les malades, qui sont pris en charge par « Médecins sans frontière », lesquels refusent de tester le nigari, prétextant le respect des protocoles, et qui refusent l’accès des malades à tout autre médecin. Donc, ce soignant de la Croix Rouge guinéenne donne du nigari à toutes les personnes présentant des symptômes de la maladie, sans les envoyer à l’hôpital. Et tous les symptômes disparaissent ! »
(la suite ci-dessous)


.....

Suite de la lettre de ce jour :

Au cours de ses travaux, le Professeur Delbet avait fait ressortir toutes les conséquences bénéfiques pour la santé de la supplémentation en magnésium. Il est ainsi avéré que le chlorure de magnésium :

- favorise la disparition des crampes ;

- augmente la résistance des ongles ;

- évite le blanchiment prématuré des cheveux (les cheveux blancs sont carencés en magnésium) ;

- évite la formation de calculs biliaires ;

- préserve de l'eczéma ;

- favorise la fixation du calcium sur les os ;

- favorise le travail intellectuel (grand consommateur de magnésium) ;

- fortifie le système nerveux ;

- améliore la résistance au stress ;

- évite les altérations de la prostate ;

- guérit les verrues ;

- abaisse la tension des hypertendus ;

- facilite l'élimination des dépôts athéromateux dans les artères, diminuant ainsi les risques vasculaires ;

- évite la gingivite expulsive (perte des dents) ;

- améliore les performances des gens âgés (déficitaires en magnésium) et ;

- aide à lutter contre le vieillissement.

On ne saurait donc s’étonner de ses puissants effets pour lutter contre la fièvre hémorragique causée par le virus Ebola, lequel ne fait sans doute que profiter des carences d’organismes souffrant de malnutrition.

Pierre Lance


.....

http://www.santenatureinnovation.com/
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1058
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar avechelice » 26 Sep 2014 00:57

Salut,

D'après les chiffres officiels .. on est a une moyenne de 85 morts / jour (stabilisé) depuis le début de l'affaire "Ebola 2014"
Une paille donc pour ce que l'on appelle une "épidémie" .... au point de vue mondial

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Ebola : la catastrophe

Message non lupar Jumbofan » 01 Oct 2014 03:10

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis est un service d'information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.

Chère lectrice, cher lecteur,

J'aurais préféré ne pas avoir à l'annoncer un jour.

Mais, malheureusement, il se confirme que j'ai eu raison au sujet d'Ebola.

Une étude réalisée par des chercheurs de Harvard vient de tomber dans la grande revue médicale Plos One. Elle confirme ce que je vous disais le 27 août dernier [1], à savoir que les mesures de mise en quarantaine des populations en Afrique pour, en principe, éviter la propagation du virus Ebola, sont en train de créer une catastrophe, avec une « hausse exponentielle des cas détectés » [2]. C'est donc pire encore que ce que je craignais.

Confinées chez elles par la répression gouvernementale, plus mal nourries encore que d'habitude et victimes de l'hygiène qui se dégrade, des milliers de personnes ont attrapé le virus Ebola par la faute de mesures absurdes prises sous la pression de la « communauté internationale » :

« Les chercheurs notent une hausse exponentielle des cas détectés au Libéria et en Guinée pendant le mois d’août, alors même que ces pays mettaient en place des mesures drastiques de mise en quarantaine de la population.

Selon l’étude, le confinement de la population à domicile aurait en réalité aggravé la situation. Dans les zones concernées, les conditions de vie et l’hygiène se seraient très fortement dégradées, accélérant la transmission du virus entre les habitants. [3] »

Et encore ne comptent-ils pas tous les décès dûs aux maladies « habituelles » en Afrique, à savoir le choléra, le paludisme, la malnutrition, qui se sont forcément aggravées elles aussi.

Bref, cette fois, elle a du sang sur les mains, cette communauté internationale qui, des auditoriums cinq étoiles de New York, Genève et Paris, lance sans cesse des appels à faire « quelque chose » – en l'occurrence n'importe quoi. Des milliers de personnes ont déjà attrapé Ebola à cause d'elle.

Si vous avez le cœur bien accroché

Si vous avez le cœur bien accroché, vous pouvez regarder ce diaporama du photojournaliste John Moore qui permet de réaliser quelles sont les conditions de vie dans les centres de quarantaine :

Et le pire, c'est que ces mesures criminelles, loin d'être remises en cause, sont actuellement en train d'être généralisées !!!

Hier, la Sierra Leone a annoncé la mise en quarantaine de ses 6 millions d’habitants – exactement l'inverse de ce qu'il faut faire !!

Mais qui ose le dire ???

Une voix crie dans le désert

On note tout de même qu'une organisation (une) a enfin repris les mises en garde que nous avons formulées il y a un mois : il s'agit de l'association Action Contre la Faim (ACF) qui a diffusé un communiqué dans lequel elle rappelle :

« Par le passé, pour d'autres crises épidémiques comme celles du choléra ou de la peste, l'expérience a montré que les mesures de quarantaine et les embargos pour empêcher la circulation des personnes et des marchandises étaient non seulement inutiles mais créaient des conditions favorables à des crises socio-économiques majeures [4] ».

Explosion de l'épidémie ?

Si les organisations internationales continuent leurs stupidités (le mot est gentil), des centaines de milliers de personnes pourraient à terme être touchées par Ebola, et non plus 20 000 comme le prédisait l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) il y a à peine un mois.

Selon un article publié début septembre dans Science par le physicien Alessandro Vespignani, le nombre de malades pourrait atteindre les 10 000 avant le 24 septembre, et des centaines de milliers dans les mois suivants, prédisait-il [5].

Personnellement, je suis de plus en plus inquiet.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

PS : La lettre sur Ebola et le chlorure de magnésium écrite par notre chroniqueur Pierre Lance Alternatif Bien-Être (et que je vous ai transmise jeudi dernier) a fait bondir au plafond l'expert en nutrition Thierry Souccar, qui constitue chaque mois pour nous un précieux « Dossier de Santé & Nutrition ».

Thierry Souccar n'a pas perdu de temps pour lui répondre vigoureusement (voir lien ci-dessous).

Le nœud du problème est l'absence d'études médicales fiables et de grande ampleur sur le chlorure de magnésium, comme le notent Thierry Souccar et Pierre Lance.

Mais vous ? Avez-vous déjà pris du chlorure de magnésium pour soigner une infection virale ? Si oui, dites le moi ! Et surtout, cela a-t-il été efficace ? Vous pouvez répondre directement à ce message. C'est aussi pour ce partage d'expériences que Santé Nature Innovation existe !

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis
Lien vers la réponse de Thierry Souccar

******************************
Publicités :

Contre la désinformation : L'action conjointe de l'Union Européenne et des lobbys de l'industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d'être interdits, mais les sources d'information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.
Prenez dès aujourd'hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.
Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n'a pas encore eu le temps d'interdire en regardant la présentation ici.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l'actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce à Alternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable).
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1058
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Vox Populix » 07 Oct 2014 09:22

Des chercheurs jugent qu'il y a 25% de chances de voir la fièvre Ebola atteindre la France d'ici le 24 octobre.

http://www.europe1.fr/sante/ebola-quel- ... ee-2251985
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 910
Inscrit le: 17 Mai 2011 11:15

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar alain deloin » 07 Oct 2014 09:44

ben voilà, génial.
encore une fois notre laxisme et notre manque de couilles risquent de nous mettre dans une grosse merde.
dès que l'épidémie est apparue, il fallait arrêter les vols vers les pays touchés et fermer nos frontières mais merde, on n'a plus de frontières !
cette grande machine à laver qu'est devenu le monde n'apporte que guerres et maladies.
le mélange des genres, beau résultat.
Avatar du Gaulois
alain deloin
 
Messages: 666
Inscrit le: 20 Mai 2011 09:42

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar Rotule » 10 Oct 2014 16:55

Vox Populix a écrit:
Des chercheurs jugent qu'il y a 25% de chances de voir la fièvre Ebola atteindre la France d'ici le 24 octobre.

http://www.europe1.fr/sante/ebola-quel- ... ee-2251985


Un autre son de cloche:

«Chaque grippe est plus dangereuse qu’Ebola»

Pour l’immunologue bernois Beda M. Stadler, tout le bruit que l'on fait autour de l’épidémie relève de l'alarmisme. Selon lui, le virus n'aurait aucune chance en Suisse.

Cet alarmisme est donc utile à l’industrie.
Oui, et à la recherche. Grâce à son alarmisme l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) espère récolter des fonds. Elle avait fait la même chose avec la grippe porcine et la grippe aviaire. En fait, elle devrait présenter des excuses.

http://www.lematin.ch/suisse/grippe-dan ... y/25393555
Avatar du Gaulois
Rotule
 
Messages: 425
Inscrit le: 03 Août 2011 09:13

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar avechelice » 12 Oct 2014 06:04

Salut,

L'Onu lance un nouvel appel aux dons pour lutter contre Ebola
Que l'ONU arrête d'arroser des ses prébendes les scientifiques qui donnent de fausses nouvelles a propos du réchauffement climatique et de ses causes ..
Dernière énormité en date:
Les scientifiques grassement payés par l'ONU ont annoncé que si le réchauffement ne correspondait pas a leurs prévisions c'est par ce que la chaleur avait été absorbée par les océans ...
Pas de chance .. les dernières statistiques montrent que la température des océans est stable depuis 2005 !!!!
https://fr.news.yahoo.com/lonu-lance-un ... 35116.html
Global Warmists claim that the lack of warming over the past eighteen years is because heat was absorbed into the ocean. [Gullible believers accepted that, even though it was just a theory with no evidence. Now the evidence has arrived, and it blows a hole in the theory. A study of total ocean temperatures by a NASA research team shows no ocean warming since 2005.]

Image
http://www.breitbart.com/Breitbart-Lond ... -after-all

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar oscar » 18 Oct 2014 22:46

Allons-nous tous morir d'ébola ou pas ?

Deux écoles si j'ai bien suivi. Celle qui prétend que c'est une panique organisée et planifiée pour faire des milliards avec les futurs vaccins et celle alarmiste qui dit que la bataille est perdue et que nous allons vivre une catastrophe épidémique sans précédent. Où est la vérité ? °Si on s'en tient au nombre de victimes, ça pue la grosse manip pour faire un max de pognon, la plus petite grippe annuelle dégomme nettement plus de monde en bien moins longtemps. D'autre part, ébola revient tous les 5 ou 10 ans et se fait oublier pour autant de temps et ce depuis des décennies.

Alors ébola, info ou intox ?
Avatar du Gaulois
oscar
 
Messages: 737
Inscrit le: 17 Mai 2011 18:19

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar avechelice » 19 Oct 2014 08:06

Salut,

Alors ébola, info ou intox ?


C'est ni de l'info .. ni de l'intox ..
C'est une maladie contagieuse qui peut s'éviter en prennant les précautions d'usage comme pour toutes maladies contagieuses
Le foyer d'infection (le vecteur original chauve-souris) ne vit (actuellement) que dans des régions d'Afrique .. donc peu de risque d'une épidémie (ou même pandémie) hors d'Afrique
La maladie se soigne avec un succès d'environ 50 % (En Afrique ou hors Afrique)
Faire fortune avec un vaccin serait étonnant .. car personne ne s'intèresse a celui-ci (qui serait destiné a des pays pauvres .. donc pas de retour sur investissement)
D'autre part le mot Ebola .. pourrais très bien devenir (les modes sont imprévisibles) un prénom pour fille très couru (aussi une sorte de contagion) :mrgreen:

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar avechelice » 21 Oct 2014 03:22

Salut,

Hier pendant le JT RTL-TVI (19H) une"porte parole" de GlaxoSmithKline déclare:
Que sa firme fait des recherches pour la mise au point d'un vaccin pour Ebola
Et qu'elle ne respecte pas le protocole habituel qui est très long ... et de donner l'exemple de la mise au point d'un vaccin pour le paludisme qui a pris trente ans de recherches et est en expérimentation depuis 10 ans et n'est pas encore certifié
Dans le cas d'Ebola dit t-elle .. il faut aller vite car il y a urgence !!
Les malades et les morts par centaines de milles chaque anné du paludisme apprécieront ces propos scandaleux !!

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar oscar » 21 Oct 2014 14:42

C'est exactement ce que je dis : on nous prend pour des cons avant un gros coup de business. N'était-ce pas la même chose il y a peu avec le H1N1 et les millions de vaccins achetés et stockés pour rien ? Ah oui merde, pour enrichir les labos qui reversent aux décideurs politiques qui font souvent partie des conseils d'administration.

Ebola c'est du vent survendu par les chaines d'info 24h et le pire c'est qu'on s'aperçoit que pratiquement tous les occidentaux soignés ont été guéris.

Plus aucune conscience collective, juste le pognon roi.
Avatar du Gaulois
oscar
 
Messages: 737
Inscrit le: 17 Mai 2011 18:19

Re: Ebola : le mensonge généralisé

Message non lupar avechelice » 23 Oct 2014 11:24

Salut,

https://fr.news.yahoo.com/pr%C3%A8s-10- ... 00353.html
GENEVE (Reuters) - Près de 10.000 cas de contamination par le virus de la fièvre hémorragique Ebola ont été recensés depuis le début de l'épidémie, annonce l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un nouveau bilan.

L'OMS précise qu'à la date du 19 octobre 9.936 personnes ont été contaminées et 4.877 sont décédées, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, pays les plus touchés par la maladie.

L'organisation humanitaire ajoute que les institutions médicales manquent cruellement de lits pour accueillir les malades dans ces pays et que l'aide sanitaire internationale demeure insuffisante.

(Tom Miles; Pierre Sérisier pour le service français)


Maintenant que constat est fait et que:
"L'organisation humanitaire ajoute que les institutions médicales manquent cruellement de lits pour accueillir les malades dans ces pays et que l'aide sanitaire internationale demeure insuffisante."
Ne faudrait t-il pas faire une priorité (qui semble évidente) c'est a dire isoler tous les malades pour éviter la propagation de la maladie
Vu le manque de moyens pour soigner .. il faudrait concentrer les efforts pour isoler ..
Isoler ne veut pas dire soigner .. mais bien éviter que d'autres ne soient malades !

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

...
 
Suivant

Retour vers SOCIETE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Yahoo [Bot] et 12 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron