Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar vera » 28 Mai 2014 15:55

Le FN n'aura jamais le pouvoir en France , j'ai envie de dire "heureusement" pour l'image de ce pays et de ses habitants, déjà bien écornée à l'étranger .

Et ce pour tout un tas de raisons ,que vous avez tous bien à l'esprit même si vous vous les cachez, mais dont les principales sont :

- qu'ils n'obtiendront jamais le soutien de la haute administration , des corps sociaux, des réseaux, tous ces cercles indispensables non seulement pour être porté au pouvoir mais aussi pour l'exercer et surtout s'y maintenir .

- que les français ne les croient pas capables de faire mieux, et ne souhaitent majoritairement pas la fracture européenne prônée par Marine LP, ni la stigmatisation politique de leur pays au sein de l'UE .

- qu'ils ne pourront plus compter sur aucun soutien de ce que les nouveaux réacs appellent entre eux avec un clin d'oeil de connivence la "finance internationale " ou "cosmopolite "; qui fait mal au cul mais qui est malheureusement incontournable .

En revanche il est normal pour ne pas dire souhaitable que ce parti devienne un vrai contre pouvoir avec une réelle représentation parlementaire capable de peser dans le cadre des problèmes de politique intérieure (suivez mon regard)
avec l'efficacité qu'on lui connait , de bousculer les connivences archaïques qui rappellent les pires heures de la III ième république avec un hollande dans le rôle du plus affligeant Président du Conseil de l'histoire !
vera
 
Messages: 100
Inscrit le: 18 Mai 2014 09:13

...
 

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar politix » 28 Mai 2014 16:38

Sauf que et vous semblez l'oublier un peu vite, le peuple sera seul à décider de l'accession ou pas de MLP au pouvoir suprême. Contrairement à ce que vous écrivez, les réseaux se construisent et les instances du FN s'en occupent depuis des années maintenant, les trois à venir seront évidemment décisives quant à la possibilité d'une gouvernance réelle. La possible disparition de l'UMP pourrait aussi largement contribuer à des tranfuges d'électeurs bien sûr mais aussi de composantes internes. Le flingage définitif de Sarkozy ira aussi en ce sens. nous attendons avec joie la mort politique du pire voyou que la république ait connu.

Personnellement, j'avais accueilli l'élection de Hollande par le vecteur de son échec assuré et terrible, condition difficile mais obligatoire pour qu'une vraie droite puisse enfin arriver aux affaires 5 ans plus tard. Tout se passe idéalement pour le moment et les prévisions ne permettent pas de douter que cela ne va pas continuer pour le grand malheur du pays mais aussi pour une renaissance possible. Il faut toucher le fond pour rebondir et nous y sommes presque.

Le mieux serait un deuxième tour FN/PS aux prochaines présidentielles pour que l'essai soit transformé mais vu l'état de la gauche française, c'est l'incertitude qui peut encore permettre au doute de planer sur ce pays moribond.

Quant à toutes les forces occultes ou pas dont vous parlez, comme d'habitude elles rentreront dans le rang et travailleront en bonne intelligence, ne serait-ce que pour assurer leurs intérêts. Les grands acteurs économiques mondiaux ont toujours travaillé à merveille avec les pires dictatures, ce qui ne sera de toute façon pas le cas chez nous. Tout le monde l'acceptera car pas d'autre choix et quelques mois suffiront à convaincre les plus sceptiques.
politix
 
Messages: 1050
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar panoramix » 28 Mai 2014 16:55

Bonjour les Gaulois

Assez d'accord avec l'analyse de politix. L'Angleterre est exactement dans le même cas que la France, mis à part l'euro. Le même désir d'une sortie de l'Europe sous sa forme actuelle, une même position contre l'immigration et surtout depuis quelques jours, un même premier parti national avec l'UKIP.
Il nous reste à ouvrir grands nos yeux pour voir comment évolue la situation de l'autre côté de la manche et je ne désespère pas qu'après de bonnes mises au point, un partenariat bénéfique puisse unir ces deux partis politiques.
Avatar du Gaulois
panoramix
 
Messages: 394
Inscrit le: 23 Mai 2011 13:37

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar Beffe » 28 Mai 2014 17:04

politix a écrit:Il faut toucher le fond pour rebondir et nous y sommes presque.

Entièrement d'accord ! Nous touchons presque le fond… qui ne manquera pas d'être atteint dans 3 ans quand les désœuvrés mettront la blondasse sur le trône !
Sinon, je me réjouis de la dégringolade de Copé qui ne méritait que ça.
Beffe
 
Messages: 687
Inscrit le: 09 Juil 2013 02:09

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar vera » 28 Mai 2014 17:36

A vous lire , Politix, je comprend que vous avez fait parti des nombreux électeurs français de la droite nationaliste qui ont voté Hollande en visant le chaos et "le coup d'aprés" espérant porter ainsi le FN au pouvoir ...
ce fût, à mon humble avis, un mauvais calcul pour la prochaine échéance Présidentielle , comme dit plus haut , mais une assez bonne solution pour accélérer le processus de prise de conscience de ces demeurés de l'opposition actuelle et finir de laminer les partis de gauche qui ont bien entendu aussi perdu toute crédibilité .

Ne reste qu' à fédérer et reprendre en main la masse gélatineuse du centre et partis de droite .
Ca va se faire avec l'explosion de l 'UMP , et une solution serait de re créer un grand parti d'union national (accents gaullistes) virant tous ces opportunistes et autres apparatchicks profiteurs en leur imposant une nouvelle génération d'élus et de cadre capables de redonner confiance, ils ont trois ans pour se reprendre sous la b(r)aguette d'un vrai patron .
vera
 
Messages: 100
Inscrit le: 18 Mai 2014 09:13

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar navstarix » 28 Mai 2014 18:02

Eh BF, tu parles de la dégringolade à 14 % ????

Va falloir que tu apprennes la "Marseillaise", bientot
navstarix
 
Messages: 346
Inscrit le: 25 Mai 2012 19:01

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar politix » 28 Mai 2014 19:44

vera a écrit:A vous lire , Politix, je comprend que vous avez fait parti des nombreux électeurs français de la droite nationaliste qui ont voté Hollande en visant le chaos et "le coup d'aprés" espérant porter ainsi le FN au pouvoir ...
ce fût, à mon humble avis, un mauvais calcul pour la prochaine échéance Présidentielle , comme dit plus haut , mais une assez bonne solution pour accélérer le processus de prise de conscience de ces demeurés de l'opposition actuelle et finir de laminer les partis de gauche qui ont bien entendu aussi perdu toute crédibilité .

Ne reste qu' à fédérer et reprendre en main la masse gélatineuse du centre et partis de droite .
Ca va se faire avec l'explosion de l 'UMP , et une solution serait de re créer un grand parti d'union national (accents gaullistes) virant tous ces opportunistes et autres apparatchicks profiteurs en leur imposant une nouvelle génération d'élus et de cadre capables de redonner confiance, ils ont trois ans pour se reprendre sous la b(r)aguette d'un vrai patron .


Excellente analyse vera, je ne m'en cache pas. La motivation première était d'éliminer à tout prix Sarkozy mais malgré ma détermination, je n'ai pas pu voter pour Hollande, le blanc me paraissait le bon moyen d'arriver au même objectif sans se compromettre à ce point.

MLP doit désormais gérer de façon magistrale l'explosion de l'UMP pour arriver à ses fins. A elle d'exploiter le fait qu'un pourcentage important des électeurs de ce parti soit favorable à des alliances avec le sien.

Pauvre Beffe, un tel discours ne mérite aucune réponse. Ou alors je t'en ferai une quand le sort de ton papa sera réglé.
politix
 
Messages: 1050
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar Beffe » 28 Mai 2014 20:54

Oh te gêne pour pondre une réponse. Le blabla des encartés qui glorifient telle ou telle tête de pioche, toutes plus pathétiques les unes que les autres, je m'en cogne sévère.
Anarchiquement, et non moins humainement, vôtre.
Beffe
 
Messages: 687
Inscrit le: 09 Juil 2013 02:09

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar politix » 29 Août 2014 11:30

Jérôme Lavrilleux : «Si on m'exclut de l'UMP, je parlerai»

Source de l'article : Le Parisen du 29/08/2014

L'ancien bras droit de Jean-François Copé a fait reporter la réunion de la commission des recours de l'UMP qui devait statuer aujourd'hui sur son exclusion.

JÉRÔME LAVRILLEUX menace : « Si on m'exclut de l'UMP, ça se réglera devant les tribunaux. J'ai déjà pris plusieurs avocats. » L'ex-bras droit de Jean-François Copé, au coeur du scandale Bygmalion, a visiblement mis à profit la trêve estivale pour préparer sa riposte. On l'avait quitté « fragilisé psychologiquement », au début de l'été, après ses aveux fracassants sur l'existence d'une double comptabilité pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.
Le revoilà « déterminé à aller jusqu'au bout » pour contester la procédure d'exclusion lancée contre lui fin juin.
« Je me reconstruis », confie-t-il à notre journal, depuis un lieu de vacances, « quelque part en France », où il est parti toute la semaine avec sa famille. Pendant le mois d'août, il s'est reposé chez lui, dans l'Aisne, où il a notamment « donné un coup de main à des amis agriculteurs pour la moisson », affirme le tout nouveau député européen qui soufflera mi-septembre ses 45 bougies.
Et dans ce bras de fer, Lavrilleux entend bien jouer avec les nerfs des instances de son parti. Comme il l'a encore démontré hier en obtenant le report de la commission des recours qui aurait dû statuer aujourd'hui sur son cas... alors même qu'il est à l'origine de la saisine de cette commission pour contester la légalité de la procédure !
« Je suis en vacances. Je ne vois pas pourquoi je les annulerais pour répondre à une convocation qui m'a été envoyée au tout dernier moment, commente-t-il froidement. Et puis avant d'être entendu, j'aimerais bien qu'on me fasse parvenir le dossier fondant les motifs de mon exclusion. Curieusement, on ne me l'envoie pas. Tout simplement parce qu'il n'existe pas ! » Et de rappeler qu'à ce jour il « n'a pas été poursuivi par la justice, n'a pas été mis en examen et encore moins été condamné... contrairement à d'autres qui ont toujours leur carte à l'UMP ». Lavrilleux conteste aussi le terme de « malversation comptable » que lui reprochent certains, évoquant plutôt une « différence d'imputation comptable ». Et il résume tout bonnement : « La sagesse serait simplement qu'on oublie toute cette procédure. »
Rue de Vaugirard, au siège du parti, plusieurs voix semblent pencher pour cette dernière hypothèse. Et ceux qui criaient fin juin à la démission du paria de la droite sont aujourd'hui plus discrets. Mieux, Bruno Le Maire et Hervé Mariton lui ont même envoyé ces derniers jours une demande de parrainage pour la présidence de l'UMP... avec un mot aimable manuscrit dans les deux cas. « C'est un fin stratège et surtout un vrai morpion. Il va gratter, gratter, gratter pour défendre son honneur et nous user jusqu'à la moelle. En clair, il vaut mieux l'avoir avec nous que contre nous », redoute un membre du bureau politique.
Celui-ci a encore en tête le rôle majeur de Lavrilleux au côté de Jean-François Copé quand il s'est accroché à la présidence de l'UMP face à Fillon. L'intéressé n'en dit d'ailleurs pas moins : « Pour le moment, je me tais. Mais si on m'exclut de ce parti auquel j'appartiens depuis vingt-cinq ans, alors je reprendrai ma liberté de parole et je parlerai. »


Deux possibilités pour cet individu qui n'est visiblement pas prêt à prendre pour les autres. Une réintégration immédiate au sein de ce parti mafieux ou le grand déballage qui serait l'explosion tant attendue de ce repère de voyous politiques. La deuxième est quand même nettement plus excitante.
politix
 
Messages: 1050
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Et maintenant, à droite toute ? ou la fin de l'UMP ?

Message non lupar avechelice » 29 Août 2014 21:39

Salut,

Jérôme Lavrilleux : «Si on m'exclut de l'UMP, je parlerai»


Ah bon ! il y a des choses cachées a l'UMP ? :mrgreen:
Et en plus un des ses membres qui menace de "chantage" publiquement !
Digne d'un homme politique africain :mrgreen:
Va s'y .. raconte nous tout .. qu'on se marre .. cela nous changera des discours sombres et ennuyeux de Valls :D

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

...
 
Précédent

Retour vers POLITIQUE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 10 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron